les usages des étudiants du SCD Bordeaux 3

Le Service Commun de la Documentation de l’Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3 vient de mettre en ligne les principales conclusions de son enquête (déc. 2008) sur les usages et les attentes de ses étudiants.

Parmi les enseignements à retenir :

  • un profil majoritaire de « multi-fréquenteur » et de « nomade »
  • la « concurrence » de la Bibliothèque Municipale (Mériadeck)
  • une fréquentation globalement + forte du SCD pour les étudiants du 1er cycle
  • une échelle de motivations (pour les 5 principales) plutôt « classique » :    1. Consulter sur place ;  2. Emprunter ;  3. Travailler au calme sur ses docs personnels ; 4. Effectuer des recherches bibliographiques ; 5. Utiliser les encyclopédies et dictionnaires
  • 23,8 % des sondés se rendent à la bibliothèque pour se connecter en wifi
  • 75 % des sondés déclarent disposer d’un ordinateur portable
  • le souhait d’une + grande amplitude horaire (ouverture + tardive en soirée)
  • sont particulièrement appréciés : le libre accès, la richesse de l’offre, les dictionnaires en ligne (langues), le prêt d’ordinateurs portables, le calme, le wifi, les espaces différenciés, le service d’impressions
  • les ressources du SCD les + utilisées : 1. Site de l’Université ; 2. BaBord ; 3. Encyclopédie Universalis ; 4. Site du SCD ; 5. Sudoc
  • 60 % des étudiants déclarent lire des ouvrages en langue étrangère (anglais prédominant)
  • 60 % des étudiants déclarent lire les ouvrages recommandés par les enseignants
  • 39 % des étudiants ont été formés à la recherche documentaire (par un bibliothécaire et/ou un enseignant)
  • 85 % des étudiants jugent l’outil bibliothèque très utile ou indispensable
  • 80 % des étudiants s’estiment satisfaits ou très satisfaits de l’accueil en bibliothèque
  • 74 % des étudiants consultent le site web pour obtenir des informations
  • les stratégies de contournement des étudiants : échange de carte de prêt, monopolisation d’ouvrages (à l’intérieur d’un groupe), photographie d’ouvrage, emprunt d’identifiants de connexion, dissimulation d’ouvrages dans les rayons…
  • le regard critique des étudiants sur : l’état des locaux et des documents, le manque de prises électriques, l’inconfort du mobilier, la température, le bruit, les livres mal rangés, le fonctionnement des photocopieuses (+ coût)

Et enfin, les envies des étudiants pour l’avenir ?

…c’est page 40 du rapport😉

2 Réponses

  1. Merci. Je reste néanmoins un peu sur ma faim concernant la consultation du catalogue et du site de la bibliothèque par les étudiants. On aurait en effet pu sonder plus précisément leur utilisation des services à distance, leurs pratiques et attentes en matière de partage de contenus (plates-formes wiki, cours en ligne…), de personnalisation des interfaces, de méthodologie de recherche…
    Sans parler des pratiques des réseaux sociaux qui, c’est peu de le dire, intéressent les étudiants (les origines de Facebook…) et sont là une opportunité pour l’institution-bibliothèque de gagner en visibilité comme de se rapprocher de ses usagers

  2. très bonne étude, merci pour cette synthèse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s