Lyon 3 répond à Bambou

Un mois après avoir migré sous Koha (le passage d’Advance à Koha s’est déroulé du 7 au 13 avril 2010), et avant* de nous livrer plus en détail son « retour d’expérience », Catherine Bonin, responsable de la réinformatisation au SCD Lyon 3, répond en avant-première aux questions de Bambou.

Bambou : « Pourquoi le SCD Lyon 3 a-t-il fait le choix d’un logiciel libre et de Koha en particulier ? »

C. Bonin : « En 2005, la nécessité de changer de SIGB s’est imposée à Lyon 3 : le logiciel utilisé jusque là était Advance 6.7 de Géac, dans une version texte, ne gérant pas les caractères non latins et installée sur un serveur très ancien. Un appel d’offre pour un logiciel propriétaire a été lancé en 2006 ; le choix s’est porté sur Corinthian (SirsiDynix) et la réinformatisation avec ce logiciel s’est poursuivie jusqu’en avril 2007. Suite à l’arrêt du développement de ce logiciel par la société SirsiDynix, le marché a été cassé. Parallèlement, intéressé par la philosophie du libre, le SCD Lyon 3 participait au groupe de travail rhônalpin, constitué autour des SIGB libres regroupant plusieurs bibliothèques de SCD de l’enseignement supérieur. En 2008, une même problématique de réinformatisation dans des délais similaires est apparue pour les SCD de Lyon 2 et St Etienne. C’est alors que les 3 établissements Lyon 2, St Etienne et Lyon 3 ont décidé de travailler conjointement et d’étudier les SIGB libres pouvant répondre aux besoins des bibliothèques universitaires. Un consensus s’est fait autour de Koha en raison des fonctionnalités de la future version 3 et de la technologie utilisée (moteur d’indexation permettant de gérer des millions de notices). »


Bambou : « Comment s’est passée l’intégration ? les prochaines étapes ? »

C. Bonin : « Le passage en production avec Koha nécessitait au préalable quelques développements plus spécifiques pour les BU par exemple sur le module circulation (application de pénalités en jours de suspension), le module acquisitions (gestion des la facturation), ou les indispensables chargeur Sudoc et étudiants. Chacun des 3 établissements partenaires a alors pris en charge les développements nécessaires à un ou plusieurs modules. Lyon 3 s’est vu attribuer le module circulation et les chargeurs, Lyon 2 ayant en charge l’OPAC et le catalogage et St Etienne les acquisitions et périodiques. Chaque établissement a lancé son propre appel d’offre pour les développements des modules concernés en faisant figurer très clairement dans son cahier des charges que les développements financés devaient être disponibles gratuitement et rapidement pour les établissements partenaires, et plus largement pour l’ensemble de la communauté Koha.

Au SCD Lyon 3, c’est la société BibLibre qui a emporté le marché. La réunion de démarrage a eu lieu en octobre 2009, les développements ont commencé à être livrés à partir de janvier 2010, installés, testés puis validés.  L’ensemble du personnel a été formé au module circulation par BibLibre. Les formations administrateurs ouvertes aux collègues des établissements partenaires se sont déroulées de décembre 2009 à avril 2010. Le passage en production sur Koha sur les modules circulation, catalogage, périodiques a eu lieu le 12 avril et l’OPAC et les services à distance  (dossier lecteur, prolongation, réservations) ont été ouverts au public mi-mai.


Bambou : « Pouvez-vous nous livrer vos premières impressions sur le fonctionnement du logiciel ? »

C. Bonin : « Au SCD Lyon 3, les utilisateurs professionnels ont accueilli Koha avec beaucoup d’enthousiasme, ils sont séduits en particulier par l’interface web, la facilité de navigation, le fonctionnement intuitif.

La possibilité d’installer Koha, de le tester, de l’améliorer, de se l’approprier bien en amont du passage en production, un des avantages par rapport à un logiciel propriétaire, ainsi que les qualités de Koha nous rendent actuellement particulièrement satisfaits de son fonctionnement, en particulier sur le module circulation, les imports Sudoc, les chargements étudiants, fonctions sur lesquelles nous avons beaucoup travaillé.

Un plus qui a son importance tant pour le public que pour les professionnels, Koha supportant l’Unicode, nous pouvons enfin afficher les données en caractères non latins de nos fonds slaves, arabes, hébreux, japonais, chinois.

Nous attendons maintenant de pouvoir bénéficier des développements apportés aux modules acquisitions, périodiques et OPAC, financés par les 2 autres établissements rhônalpins partenaires (après ceux de la médiathèque Ouest Provence), développements qui seront certainement disponibles en cette fin d’année.


Bambou : « Quel sera le positionnement du SCD Lyon 3 au sein de la communauté Koha : simple utilisateur, acteur, contributeur ? »

C. Bonin : « Le SCD Lyon 3 souhaite, dans la mesure du possible, continuer à contribuer au développement de Koha, soit par des améliorations réalisées en interne, soit pas le financement de développements assurés par des sociétés de service.


*Catherine Bonin interviendra au symposium Koha (le 27 mai prochain à Miramas), dans le cadre de la présentation « Koha en retour d’expériences ». Jean Bernon (Directeur du SCD Lyon 3) sera également présent à cette manifestation ; il participera à la table-ronde « Koha, vers quel modèle économique » du 28 mai, animée par Claire Scopsi

Publicités

5 Réponses

  1. […] ce fut le cas pour le SCD Lyon 3, Bambou a sollicité nos collègues de la bibliothèque du Carré […]

  2. […] → voir les autres entretiens avec les utilisateurs de Koha : Infothèque, Nîmes, Lyon3 […]

  3. […] le SCD Lyon 3 et la bibliothèque du Carré d’Art de Nîmes, Bambou a sollicité nos collègues de […]

  4. […] ce fut le cas pour le SCD Lyon 3, Bambou a sollicité nos collègues de la bibliothèque du Carré d’Art de […]

  5. If I had a quarter for every time I came to docmiop.wordpress.com.. Great read!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s