le nouveau Folk

Pour accompagner vos longues soirées d’été musicales, ne manquez pas de consulter ce très bon dossier consacré à la nouvelle musique folk, un produit réalisé par notre collègue Samy Guillard, responsable des domaines « musiques noires » et « arts décoratifs » (et avant eux du domaine « rock »), au sein du pôle « Art, Musique, Cinéma » de la médiathèque de Miramas.

en raccourci, les 1ères notes introductives :

« Donné pour mort, le folk a connu ces dernières années un prodigieux retour en grâce. Avec sa diversité et son rejet des dogmes sociaux, il affiche aujourd’hui une insolente santé. Comment une musique d’anciens est-elle ainsi devenue celle des jeunes ?
La musique folk est, comme son nom l’indique, une musique populaire, celle qui se transmettait de façon orale de génération en génération. On parle de folk pour désigner une musique acoustique et aussi électrique, mais surtout, essentiellement produite par un « songwriter ». La véritable caractéristique de ce genre musical est donc d’être traditionnel ; il a été initié entre les deux guerres par des artistes tels que Woody Guthrie ou Doc Watson.
A notre époque, le folk, n’est-il pas devenu une mode plus qu’un simple genre musical ? Et surtout, comment interpréter le fait que cette musique ancestrale, que l’on aurait pu imaginer bannie sous la poussée des musiques électroniques ou du rap, soit à ce point devenue la chasse gardée d’un public jeune et connaisseur ?
Aujourd’hui, le folk est donc sur toutes les lèvres, compilé sans relâche et récupéré par la mode ou la publicité. L’avènement d’une approche plus zen et plus bio de la musique, à travers les « afters » et des sonorités plus « acoustiques », a certainement joué son rôle. Mais contrairement aux années 60/70 et au protest song représentés par des artistes tels que Bob Dylan, Joan Baez ou Léonard Cohen, il manquait à cette nouvelle scène de fortes personnalités prêtes à se mettre en scène là où le genre ordonnait plutôt la discrétion. En ce sens, l’avènement et l’excentricité de musiciens tels que Devendra Banhart, Cat Power, ou Cocorosie ont été de véritables catalyseurs. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s