Les chartes de la « jeunesse »

La publication des chartes documentaires du département jeunesse, quiChartes suit de près celle des chartes documentaires des départements “adultes”, constitue un fait assez inédit dans le monde des bibliothèques.

Car rares sont encore les établissements documentaires qui, dans les pôles jeunesse plus particulièrement, s’engagent dans ce type de démarche, une démarche qui s’appuie sur de la production et de la publication d’écrits professionnels, permettant de définir et d’énoncer les grandes lignes de force du développement d’une collection (soit par domaine de contenus). Dans un environnement professionnel spécialisé, ayant en partie construit son identité sur la connaissance de l’édition et des publics, cette pratique transverse de formalisation et de gestion prévisionnelle des contenus (physiques ET numériques) complète avantageusement la panoplie du chargé de collection, affirme plus encore la valeur scientifique de sa fonction.

C’est ainsi que, des premiers balbutiements de politique documentaire du département jeunesse en 2003 (année de mise en pratique de la fiche domaine dans Flyer Espace Jeunessele département Société et Civilisation de la MIOP), en passant par les premières tentatives de rédaction des chartes en 2006 et, plus récemment, par la finalisation de son plan de classement, nous rendons aujourd’hui publics ces documents cadre, particulièrement utiles à la cohérence et à la continuité des collections du réseau, un réseau dans lequel, rappelons-le, s’exerce un transfert de responsabilité de domaine tous les 4 à 5 ans.
Issues d’une réflexion concertée entre les différents responsables documentaires et leur chef du département, les 11 fiches domaines “jeunesse” (Albums, Arts et Loisirs, Bandes Dessinées, Cinéma, Contes, Langues, Littérature, Musique, Poésie et Théâtre, Sciences et Sciences Humaines) s’intègrent ainsi à la réflexion globale de la Poldoc de la MIOP, tout en affirmant les spécificités de contenus et de publics inhérentes à ce service. La publication de l’univers Netvibes du département (MIOP : veille et ressources en littérature et documentation jeunesse) complète le dispositif de veille informationnelle et éditoriale appliqué au niveau de chaque domaine. Notons que notre statut de “bibliothèque partenaire” (dans le cadre de la conservation partagée en PACA *), notre contribution à l’Ile aux livres, ainsi que notre implication dans la coopération internationale pour le développement de la lecture et des le lapin bibliothécairebibliothèques (COBIAC) s’inscrivent également dans cette dynamique professionnelle, qui s’appuie sur la mutualisation des compétences et la méthodologie de travail.

En l’espace de 10 ans, le département jeunesse de la MIOP aura su engager des réformes importantes (techniques, organisationnelles, “culturelles”…) au sein de ses différents pôles et services, autant de réflexions et d’actions qui lui permettent aujourd’hui de mieux appréhender les évolutions en cours et à venir, en termes notamment de décloisonnement des collections, de pratiques de médiation ou de production et d’éditorialisation de contenus**.

* Voir à ce sujet : La Conservation Partagée des fonds jeunesse en PACA : l’exemple à suivre

**Voir  l’espace jeunesse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s