La chanson érotique

sea, sex and sunDe l’art de faire du buzz dans la profession, me direz-vous ! J’en conviens, mais Bambou ne pouvait passer sous silence ce dernier opus de notre collection de dossiers* numériques, aux contours particulièrement affriolants.

Et ce fut là un sujet d’autant plus utile à documenter et à synthétiser qu’il ne l’était pas jusqu’alors sur la toile, bien que fertile en playlists musicales, palmarès et autres sélections discographiques du même genre, à l’image de celle de nos collègues de la médiathèque de Béziers.

En guise de mise en bouche, le texte introductif de ce truculent dossier :

Parler de sexe dans la chanson française est une vieille tradition. Si le propos était abordé sans détours au début du XXème siècle, il s’est progressivement érodé, policé, ou parfois sublimé au fil du temps. Les textes se sont en quelque sorte assagis, en laissant libre au cours à un langage de plus en plus imagé.

Pourtant, de Fernandel à Yelle, en passant par Colette Renard et Doc Gynéco, la chanson française n’a pas sa langue dans sa poche. Et ainsi, tout au long du XXème siècle, les chansons coquines ont été souvent un reflet de notre société, de son rapport à la sexualité : insouciance de la Belle époque, chansons paillardes et libertines d’avant-guerre, 69 année érotique…

Ce dossier se propose donc d’en rendre compte, sans pudibonderie ni complexe !

Chansons sulfureuses, au vocabulaire explicite, voici le sexe, au sens propre. Le sexe dans le texte et le texte à voix nue. Musique !

 

* voir à ce sujet l’article consacré aux dossiers documentaires de la MIOP, paru dans l’ouvrage « Produire des contenus documentaires en ligne : quelles stratégies pour les bibliothèques ? », Presses de l’ENSSIB, collection La Boite à outils N°30. (Cf. Billet Bambou)

Publicités

2 Réponses

  1. Merci de votre contribution, Monsieur Poulain. Voilà un sujet qui vous rend très alerte ! 🙂

  2. mmm… Bézier au lieu de Béziers, vous voulez faire allusion aux courbes éponymes ? Ce serait effectivement en lien avec le sujet (quoi qu’indirectement). Cela dit, je pense quand même qu’il s’agit d’une typo 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s