Tour de France des ateliers web en bibliothèque

Ateliers webOn ne compte plus aujourd’hui les bibliothèques qui proposent à leurs usagers des prestations de formation à Internet, réalisées principalement sous la forme d’ateliers et destinées à tous types d’usages et de publics.je cuisine sur le web

On peut se féliciter de ce constat, de la variété et de la vitalité des propositions, comme de la diversité des établissements concernés (bibliothèques municipales, réseaux intercommunaux, BDP, BMVR…).

Alors pour en rendre compte (et vous éviter dans un même temps de “refaire le monde”…), Bambou a dressé un panorama, qui se veut le plus large possible mais non exhaustif, de ce qui se pratique aujourd’hui en bibliothèque en matière d’ateliers internet, exception faite des formations à l’outil informatique (maîtrise de l’ordinateur, Windows…) ou à la bureautique.

ATELIERS

Bibliothèques-Médiathèques

Découvrir internet MIOP, Martigues, Lyon, Vitry-sur-Seine, Nice, Chambéry, Plaine centrale, Perpignan, Marne et Chantereine, Yerres, Nogent-sur-Marne, Vénissieux, Antibes, Valence, Romans-sur-Isère, Rueil-Malmaison, Montreuil, Haguenau, Aurillac, Bourges, Sophia-Antipolis, Gardanne, Villetaneuse, Pau-Pyrénées, Montpellier, Saint-Nazaire, Saint-Étienne, Orléans, Mérignac, Artigues, Val d’Europe, Douarnenez, Marguerite Yourcenar (Paris), Limoges, Longjumeau
Faire ses recherches sur Internet BDP13, BPI, Lyon, MIOP, Toulouse, Wattrelos, Bobigny, Pau-Pyrénées, Vichy, Marne et Chantereine, Vénissieux, Orléans, Antibes, Valence, Chartres, Romans-sur-Isère, Palais-sur-Vienne, Montreuil, Villepinte, Bourges, Sophia-Antipolis, Gardanne, Montpellier, Saint-Nazaire, Orléans, Mérignac, Sélestat, Marguerite Yourcenar (Paris), Roubaix
Google Ferte-Mace, Melun, MIOP, Plaine centrale
Google maps Mérignac
Google earth Mérignac
Google drive Mérignac
Web 2 Toulouse
Web pratique Vénissieux, Lyon, Valence, Chartres
Wikipédia BDP13, Toulouse, Rueil-Malmaison
Créer une adresse électronique BDP13, BPI, Lyon, Toulouse, Vitry-sur-Seine, Nice, Vichy, Vénissieux, Valence, Arles, Palais-sur-Vienne, Haguenau, Perpignan, Gardanne, Montpellier, Saint-Nazaire, Saint-Étienne, Mérignac, Artigues, Marguerite Yourcenar (Paris), Le Chesnay, Limoges, Roubaix
Envoyer une carte de vœux électronique BDP13
Créer un blog BPI, Melun, Lyon, Toulouse, Brest, Vénissieux, Chartres, Romans-sur-Isère, Lorient, Saint-Nazaire, Limoges, Roubaix
Créer un compte Facebook BPI, Ferte-Mace, Melun, Lyon, Toulouse, Chambéry, Plaine centrale, Arles, Romans-sur-Isère, Bègles, Aurillac, Lorient, Saint-Nazaire, Mérignac, Le Chesnay, Genève
Utiliser Twitter BPI, Ferte-Mace, Melun, Lyon, Toulouse, Bègles, Lorient, Saint-Nazaire, Mérignac, Le Chesnay
Utiliser Skype BPI, Chambéry
Mon téléphone et Internet Toulouse
Manipuler les vidéos en ligne et/ou montage vidéo BPI, Romans-sur-Isère, Lorient, Saint-Étienne, Mérignac, Val d’Europe, Le Chesnay, Longjumeau
Écouter et télécharger de la musique sur le web Chambéry, Romans-sur-Isère, Lorient, Montpellier, Mérignac
Manipuler du son BPI
Web radio Vaise, Mauguio-Carnon, Aurillac
Internet créatif Lyon, Lyon, Rueil-Malmaison, Val d’Europe
Découvrir le cinéma numérique Lyon, Sophia-Antipolis
Découvrir la photo numérique Romans-sur-Isère, Lyon, Rueil-Malmaison, Palais-sur-Vienne, Bègles, Lorient, Perpignan, Saint-Étienne, Orléans, Mérignac, Sélestat, Val d’Europe, Le Chesnay, Limoges, Longjumeau, Roubaix
BD numérique Val d’Europe, Colomiers
Découvrir la presse en ligne Lyon, Toulouse
Vendre, acheter, troquer sur le web MIOP, Lyon, Brest, Chartres, Bègles, Mérignac
Créer un bureau de veille personnalisé MIOP, Infothèque, Romans-sur-Isère
Recherche/veille d’emploi/CV BDP13, Lyon, Cergy-Pontoise, Infothèque, Vénissieux, Le Chesnay, Roubaix
E-administration Perpignan, Arles, Romans-sur-Isère, Limoges
Le web en cuisine MIOP, Plaine centrale, Grand-Troyes
Préparer son voyage sur le web MIOP, Chartres, , Romans-sur-Isère
Je fais de la généalogie Romans-sur-Isère, Roubaix
Je joue sur Internet Romans-sur-Isère, Rueil-Malmaison, Bourges, Montpellier, Saint-Étienne, Thau, Le Chesnay, Colomiers
J’organise une fête Romans-sur-Isère
Je co-voiture Romans-sur-Isère
Utiliser une liseuse et/ou tablette Toulouse, Romans-sur-Isère, Aurillac, Lorient, Bourges, Sophia-Antipolis, Saint-Nazaire, Villeubanne, Mérignac, Val d’Europe

En complément :

 les ateliers web de la MIOP

 Un exemple de dispositif pédagogique mis en place à la MIOP avec l’atelier « Découvrir Internet »

Pour aller plus loin :

  • Un stage ad hoc, organisé par Médiat’ Rhône-Alpes (site de Lyon) : « Mettre en place un atelier web en bibliothèque de lecture publique »
  • Un mémoire ENSSIB  : « Les ateliers multimédia à la médiathèque Marguerite Yourcenar (Ville de Paris) : perspectives d’évolutions / Fabienne Le Hein ».

Pour saluer une initiative originale :

le palmarès 2011 des logiciels libres (et/ou gratuits)

Le site CommentCaMarche a récemment crée un label récompensant les (100) meilleurs logiciels libres** et/ou gratuits*. Ce label est attribué à partir des recommandations de plusieurs centaines de sites de référence (académies, universités, grandes écoles, etc.). Bambou vous relaie le top 20 de ce palmarès en accompagnant chaque sélection d’un tutoriel vidéo :

→ voir l’intégralité du palmarès (Top 100)

…………..

Bambou en profite pour vous proposer une sélection de 3 types de solutions libres principalement utilisées en info-doc :

Les CMS open source (systèmes libres de gestion de contenu, permettant la création et la gestion de sites web dynamiques, en bénéficiant d’un large support communautaire)

Les SIGB open source (Système Intégré de Gestion de Bibliothèque, sous licence libre)

Les GED open source (Gestion Électronique des Documents, sous licence libre) : outil mettant principalement en œuvre des systèmes d’acquisition, de classement, de stockage et d’archivage de documents, pour différents types de fichiers : texte, tableur, image, vidéo, audio etc.


En complément,

voir les livres blancs (Smile) consacrés aux solutions libres CMS et GED

voir les présentations du stage « logiciels libres en bibliothèque »

voir les travaux du groupe de réflexion sur les SIGB libres

Progilone, un nouveau prestataire autour de Koha

Après une première série d’entretiens avec trois sociétés prestataires de service autour de Koha (dont Pulcra, qui a malheureusement cessé son activité il y a 1 mois), Bambou a souhaité présenter un nouvel acteur en la personne de Progilone, une SSII spécialisée « Nouvelles Technologies », installée à Lyon. Son directeur, Ronald Ganier, qui était parmi nous lors du symposium Koha, répond ainsi aux questions de Bambou.

Bambou : Quels sont vos domaines d’expertise et champs d’intervention ?

Progilone : Progilone est une société de services et d’ingénierie informatique spécialisée dans les nouvelles technologies et plus particulièrement dans la gestion de projets au forfait.

Notre expertise repose sur deux axes complémentaires : l’expertise fonctionnelle (gestion des projets au forfait ; conseil et direction de projet dans la définition et la mise en œuvre d’architecture technique et applicative ; réalisation de normes et standards, de programmation, d’ergonomie, d’utilisation et de mise en œuvre d’outils ; spécifications et conception ; rédaction cahiers des charges, aide aux choix de solutions ; assistance maitrise d’Œuvre et d’Ouvrage) et l’expertise technique (architectures Objets ; langages techniques ; architectures SOA et BPM ; gestion des bases de données ; mise en œuvre des outils, notamment Open Source, nécessaires aux développements des applications ; mise en œuvre des outils indispensables aux phases des gestion du projet)

Notre volonté de considérer nos clients comme des partenaires qui maîtrisent leur métier nous amène à intervenir sur des projets dans des domaines très variés. Cette approche permet aux collaborateurs de la société de s’impliquer pleinement dans les projets et d’apporter une vision nouvelle sur le métier du client.

Nos différents projets dans le monde des bibliothèques, tout en nous permettant de prouver notre capacité à répondre à des projets au forfait, nous a fait découvrir un nouveau métier beaucoup plus complexe que ne le laisse supposer la simple fréquentation d’une bibliothèque.

Avec les projets pour la BULAC et le SCD Lyon 2, nous avons aussi rencontré de vrais clients-partenaires ayant la même vision que nous sur l’engagement de chacun pour qu’un projet soit une réussite.

………………………

Bambou : Combien êtes-vous dans votre société et quels sont vos profils ?

Progilone : Progilone est née d’un groupe d’informaticiens se connaissant et s’appréciant, tous issus de SSII, qui ont décidé de se lancer dans l’aventure de création d’entreprise pour travailler autrement avec leurs clients et leurs collaborateurs.

Cette volonté de « travailler autrement » est conforme à notre stratégie de développement « à taille humaine » et, à ce titre, nous n’avons par exemple pas de commercial.

A ce jour la société comporte 9 personnes, tous de profil Ingénieur Informatique.

……………………..

Bambou : Ou êtes-vous installé ? Travaillez-vous à distance ?

Progilone : Notre siège social est basé à Lyon mais nous intervenons sur l’ensemble du territoire.

……………………..

Bambou : Au delà de vos actions de prestataire, comptez-vous participer à la vie communautaire et au développement de Koha ?

Progilone : Notre action de prestataire va indéniablement nous faire participer avec la mise à disposition de nos développements.

En dehors de cet aspect, nous souhaitons participer en tant que support à la communauté grâce à l’expérience que nous allons acquérir via les différents projets que nous mettrons en œuvre.

Nous souhaitons également nous impliquer dans des évolutions techniques, que ce soit sur l’intégration de Koha avec de nouveaux logiciels, ou sur une étude de refonte modulaire sur des technologies plus récentes.

……………………..

Bambou : Quels sont selon vous les principaux atouts de Koha ?

Progilone : Koha est un logiciel qui, de par son âge et ses évolutions, devient mature et peut répondre à un grand nombre de fonctionnalités attendues par les bibliothécaires.

Il peut aussi répondre à des besoins très différents en termes de volumes ou de façon de travailler.

Il a de plus une communauté très active (parfois trop, ce qui peut générer des problèmes de versions).

A la vue de notre récente expérience, ce problème de versions nous parait aujourd’hui le point le plus délicat.

……………………..

Bambou : Quel regard portez-vous sur l’évolution de Koha et, plus largement, sur celui des produits open source en bibliothèque ?

Progilone : Si la maturité fonctionnelle de Koha ne fait plus de doute, il nous semble que du coup la partie technique a été un peu délaissée.

Notre expérience sur des architectures plus récentes fait d’autant plus ressortir les lacunes d’une technologie plus ancienne, que ce soit en termes d’ergonomie ou de développement.

La priorité reste pour l’instant d’avoir un logiciel qui fonctionne, mais il faudra dans l’avenir que la communauté se pose la question d’une refonte permettant d’avoir non plus un logiciel « monolithique » mais un ensemble de briques modulaires capables de s’interfacer avec n’importe quel logiciel de n’importe quel système d’information.

La qualité des (vrais) produits Open-source n’est plus à faire et dépasse largement le monde des bibliothèques ou des simples logiciels utilisateurs.

Ce sont des produits fiables, performants et évolutifs avec un aspect financier à ne pas négliger. Comme pour tout produit Open-source, la difficulté réside dans les aspects liés à la maintenance et aux changements de versions.

le manuel (V3) de maîtrise de l’Internet

Une 3ème version du manuel de maîtrise de l’Internet, éditée par le Conseil de l’Europe, vient de paraître en Français. Ce guide, destiné aux parents, aux enseignants et aux jeunes européens, comporte 25 fiches qui « s’attachent aux questions d’éthique et de sécurité, donnent un aperçu de la valeur pédagogique de l’internet, proposent des idées pour des activités pratiques et constructives en classe ou à la maison, présentent des bonnes pratiques en matière d’utilisation de l’internet et offrent une multitude de définitions et de liens vers des sites qui donnent des exemples pratiques et d’autres informations détaillées. »

Voici la liste des 25 fiches qui composent ce manuel, accessible en versions HTML ou Flash:

  • Fiche 1 – Se connecter
  • Fiche 2 – La création de sites
  • Fiche 3 – La recherche de l’information
  • Fiche 4 – Les portails
  • Fiche 5 – Le courrier électronique
  • Fiche 6 – Le spam
  • Fiche 7 – Le t’chat
  • Fiche 8 – Les forums de discussion
  • Fiche 9 – Des bibliothèques mondiales
  • Fiche 10 – La musique et les images sur Internet
  • Fiche 11 – La créativité
  • Fiche 12 – Les jeux
  • Fiche 13 – L’enseignement à distance
  • Fiche 14 – La certification et le filtrage
  • Fiche 15 – La vie privée
  • Fiche 16 – La sécurité
  • Fiche 17 – L’intimidation et le harcèlement
  • Fiche 18 – Le commerce en ligne
  • Fiche 19 – Devenir un «e-citoyen» actif
  • Fiche 20 – La technologie mobile
  • Fiche 21 – Les blogs
  • Fiche 22 – Création de réseaux sociaux
  • Fiche 23 – Web 2.0
  • Fiche 24 – Démocratie électronique
  • Fiche  25 – Demander de l’aide

Internet sans trace, ça n’existe pas !

Remarquée sur le site de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, cette nouvelle rubrique, consacrée aux traces de navigation « laissées » par les internautes sur la toile et à leur exploitation possible, à diverses fins…

Une réalité qui, pour chacun d’entre nous, nécessite une conscience vigilante et la maîtrise de ces quelques notions et fonctionnalités techniques de base permettant de « repartir à la conquête de nos libertés numériques » :

Nos ateliers web : la plaquette programme

Pour celles et ceux qui souhaitent mettre en place des ateliers web dans leur(s) médiathèque(s), voici un exemple de contenus et de programmations d’ateliers, accessible sous cette forme imprimée (plaquette-programme diffusée ubi et orbi sur notre réseau) ou bien sûr directement sur la page ad hoc du portail de la MIOP.

Rappelons que chaque atelier s’appuie (en complément de la fiche pédagogique du formateur) sur l’élaboration d’un dossier documentaire numérique spécifique, permettant aux personnes formées de poursuivre individuellement leur découverte et/ou leur apprentissage dans le domaine considéré.

NB. Des ateliers web en direction des enfants sont en cours de construction, pour une mise en service en septembre 2010

le blog d’un prof geek

Vous êtes enseignant (ou bibliothécaire-pédago) ? résolument tourné TICE …mais vous avez besoin d’un bon veilleur-conseiller-tuteur ?

Alors, le blog du profgeek, alias Fabrice Gély, est fait pour vous !

Vous apprendrez ainsi à créer un site web en quelques minutes, un cahier de texte sur internet en quelques clics, une salle de tchat temporaire, un quizz en ligne , des bandes dessinées sans dessiner, ou encore un vidéoblog pour publier les vidéos de vos élèves.

Vous saurez également comment convertir un diaporama en animation flash ou un fichier pdf en fichier Word/OpenOffice, comment publier des fichiers sonores (voix, musique, reportage…) sur votre site ou blog ou encore détecter les plagiats.

Enfin, parmi ces multiples conseils, recommandations et autres tutoriels, on retiendra cette présentation de Google wave, outil manifestement « prometteur pour l’éducation ».

Et, au fait, connaissez-vous des exemples d’établissements scolaires qui utilisent Twitter ? Et quelle est la liste des musées et monuments d’accès gratuit pour les enseignants et les jeunes de moins de 26 ans ?