Les playlists de la MIOP

FireShot Capture 034 - Médiathèque Ouest Provence - http___www.mediathequeouestprovence.fr_Riche d’une importante offre musicale sur support CD (bien qu’en décroissance continue), la MIOP développe, depuis plusieurs années, la possibilité pour ses adhérents d’accéder en ligne, via son portail numérique, à un contenu musical dématérialisé. A ce titre, des abonnements à des ressources numériques sont venus enrichir progressivement les collections : Naxos dans un premier temps, La Philharmonie – Cité de la musique de Paris aujourd’hui. Pour favoriser cette hybridation des médias et lui apporter la meilleure visibilité possible au sein du catalogue en réseau, les données numériques de La Philharmonie sont en partie moissonnées (près de 10 000 entrées) par le moteur d’indexation et de recherche intégrée du CMS Bokeh.
En complément de ce dispositif, il nous a paru important et profitable d’investir le champ du web et plus particulièrement celui de la plateforme de diffusion musicale YouTube, en proposant des sélections musicales régulières (réalisées par les responsables des différents domaines musicaux du réseau), sous la forme de playlists vidéos, accessibles sur une page spécifique du portail de la MIOP.
Les objectifs que nous nous sommes donnés sont multiples, tels que, en synthèse :
– Offrir aux visiteurs du portail un espace dynamique dédié à une offre musicale et scénique dématérialisée.
– Enrichir notre offre musicale présente au catalogue, par des sélections de vidéos de concerts et de clips.
– Compléter la représentation de l’ensemble des genres musicaux par un contenu « pure player » qui, par définition, s’affranchit des chaînes classiques de l’édition et de la commercialisation (et, de ce fait, échappe à notre circuit d’acquisitions).
– Mettre à l’honneur la scène musicale locale et sa création
– Apporter un supplément pédagogique à l’attention des usagers pratiquant une activité musicale.
– Développer notre politique documentaire dans le sens d’une plus grande hybridation de l’offre et d’une meilleure adéquation aux besoins et aux usages.

Cinq playlists répondant à ces différents objectifs sont élaborées par les responsables documentaires concernés. Chacun d’eux aura à cœur d’apporter une forte valeur ajoutée en proposant sons et images vidéos qui répondent à des critères de qualité, d’expertise et de découverte.
La plateforme YouTube a été choisie comme ressource privilégiée.

Ce service est accompagné par l’ouverture et l’alimentation régulière d’une chaine Youtube MIOP, diffusant l’ensemble des playlists produites et accessibles par genre musical.

Enfin, nous avons également voulu proposer un éclairage sur les différentes scènes musicales présentes sur notre territoire, ainsi qu’un accès à leurs programmations respectives. De fait, une page spécifique propose le panel des comptes Facebook de ces différentes structures.

………………………..

Plus en détail, voici comment nous avons construit et organisé les contenus des différentes playlists :

I. DES DÉCOUVERTES

Playlist Notre sélection de concerts
Illustration scénique du travail d’un artiste ou d’un groupe représenté dans notre catalogue. Ces playlists sont donc en lien étroit avec notre offre documentaire.

Playlist Notre sélection de clipsFireShot Capture 039 - Playlist_videos - Les pla_ - http___www.mediathequeouestprovence.fr_playlists
La musique portée à l’image ou le clip dans toute sa dimension artistique. Ces playlists présentent des vidéos à forte valeur ajoutée, des créations sonores et visuelles. Même lien étroit à notre catalogue que dans la playlist précédente

Playlist En ligne uniquement !
Cette sélection est l’occasion de faire mettre en valeur quelques belles « pépites » du web, dénichées par les bibliothécaires. Elle rassemble des contenus Pure Player (créations disponibles exclusivement sur Internet), des contenus Digital Only (les artistes qui n’ont pas de distribution physique) ainsi que des artistes non (encore) distribués par notre fournisseur.

II. UN ÉCLAIRAGE SUR LA SCÈNE LOCALE

Playlist Scène locale
Reflet de l’émergence musicale locale. FireShot Capture 035 - Playlist_videos - Les pla_ - http___www.mediathequeouestprovence.fr_playlistsLa contrainte géographique correspond au territoire Istres Ouest Provence, élargi au pourtour de l’Etang de Berre, à la région de la Crau et au pays salonnais.
Ces playlists seront des créations originales issues d’un répertoire professionnel ou semi professionnel. Les bibliothécaires veilleront tout à la fois à garantir un certain équilibre entre les genres musicaux

L’actu chez nous
Liste de liens pointant vers Facebook, ou à défaut sites et blogs, des structures de diffusion musicale du territoire :
Nuits métis ; Usine Istres ; Electrode ; MJC Miramas ; Portail Coucou ; La Grange Miramas…

III. UN CONTENU PÉDAGOGIQUE

Playlist Monde du musicien
Cette playlist est alimentée de vidéos concernant les trois thèmes suivants :
– Techniques et pratiques instrumentalesFireShot Capture 036 - Playlist_videos - Les pla_ - http___www.mediathequeouestprovence.fr_playlists
– Apprentissage d’un instrument
– MAO et technique du son

…qui offrent ces différents types de services & ressources :
– Connaissance et utilisation de matériels nécessaires pour créer et enregistrer sa musique
– Trucs et astuces
– Réparation, entretien etc. du matériel et des instruments d’un musicien

IV. UNE VIDÉO A L’HONNEUR

Cette vidéo, extraite des playlists, est mise en valeur au centre de la page et présente un contenu éditorial : brève présentation et lien pointant vers la notice du catalogue.

V.  UN RUBRIQUAGE PAR GENRES MUSICAUX

La page des Playlists offre la possibilité de consulter par genre l’ensemble des vidéos sélectionnées. Pour cela, plusieurs rubriques sont présentées, qui renvoient chacune vers la chaine YouTube MIOP : Rock ; Electro ; Musique noire ; Chanson ; Jazz ; Musique du monde ; Musique classique.

FireShot Capture 037 - Playlists MIOP - YouTube - YouTube_ - https___www.youtube.com_channel_UC

Un mode contributif

Un développement spécifique de notre portail permet l’alimentation des pages playlists directement à partir de la chaine YouTube MIOP.
Comme il a été dit précédemment, la sélection des vidéos est faite par les responsables de domaines musicaux. Chacun d’entre eux, en fonction de son domaine d’attribution, doit sélectionner des vidéos correspondant aux diverses playlists (concert, clip, scène locale, en ligne uniquement ..) de la plateforme.
Une périodicité mensuelle est actuellement retenue, qui pourra faire l’objet d’une révision au terme d’une année d’expérience et d’un bilan complet d’activité.

Notre outil collaboratif de travail : un tableau qui recense les ressources et propose autant d’onglets que de catégories de playlists.
Pour chaque ressource, une date de publication est prévue, et en correspondance à cette date le genre musical à couvrir.
A partir de cette planification, le bibliothécaire renseigne régulièrement les colonnes Titre, Nom du groupe et Lien de la vidéo sur YouTube. Cette alimentation suit à la fois la logique des rubriques de la chaine YouTube et la représentativité des genres musicaux.
A chaque fin de mois, un référent unique recense les vidéos à publier et insère ces vidéos au sein de chaque playlist spécifique de notre chaine YouTube MIOP.
L’alimentation de la page Playlist du portail se fait alors en temps réel.

Les playlists de la MIOP sont ouvertes depuis le 12 janvier 2018. Nous sommes à présent dans l’attente et l’observation du succès que ce nouveau service va rencontrer auprès de notre public, comme nous l’espérons vivement.

Publicités

« L’enfant et le numérique » par Serge Tisseron

Après les communications de Pierre Mounier sur “La culture est-elle soluble dans l’e-book? Les enjeux de la métamorphose du livre à l’ère numérique”, de Dominique Cardon sur “Les sociabilités numériques”, de Thierry Baccino sur “la lecture numérique”, et celle de Lorenzo Soccavo sur “De l’imprimé au numérique”, Bambou vous recommande de visionner celle de Serge Tisseron* que nous avons eu le plaisir d’accueillir, le 30 janvier dernier, à Miramas. Une conférence qui avait pour titre « L’enfant et le numérique« .

*Serge Tisseron est psychiatre et directeur de recherche à l’université Paris VII Denis Diderot. Auteur de nombreux essais, il a publié plusieurs ouvrages sur la thématique de l’enfant et des écrans. Depuis 2007, il développe le concept «3-6-9-12». Selon cette théorie, à chaque âge correspondrait un usage des écrans.

Sélection bibliographique des ouvrages de Serge Tisseron :

  • Apprivoiser les écrans et grandir : 3-6-9-12, Erès, 2013
  • L’enfant et les écrans, Le Pommier, 2013
  • L’enfant au risque du virtuel, Dunod, 2012
  • Faut-il interdire les écrans aux enfants, Mordicus, 2009
  • Les dangers de la télé pour les bébés, Erès, 2009
  • Qui a peur des jeux vidéos, Albin Michel, 2008
  • Manuel à l’usage des parents dont les enfants regardent trop la télévision, Bayard, 2004
  • Les enfants sous influence. Les écrans rendent-ils les jeunes violents, A. Colin, 2000

→ Le blog de Serge Tisseron

Pour approfondir la question :

« De l’imprimé au numérique » / Lorenzo Soccavo

Après les communications de Pierre Mounier sur “La culture est-elle soluble dans l’e-book? Les enjeux de la métamorphose du livre à l’ère numérique”, de Dominique Cardon sur “les sociabilités numériques” et de Thierry Baccino sur “la lecture numérique”, Bambou vous recommande de visionner celle de Lorenzo Soccavo, que nous avons eu le plaisir d’accueillir, le 7 juillet dernier, à la Médiathèque de Miramas. Une communication qui avait pour titre « De l’imprimé au numérique : enjeux et perspectives pour les bibliothèques »

*Lorenzo Soccavo est consultant indépendant (PLE-Consulting) en prospective du livre et de l’édition à Paris. Il travaille avec les professionnels de la filière graphique et avec ceux des filières numériques, afin de les rapprocher et de les accompagner dans l’évolution du livre et de son marché. Son Livre Blanc sur la Prospective du Livre et de l’Edition est consultable sur le site de la bibliothèque numérique de L’ENSSIB.

Les plateformes de Lorenzo Soccavo :

Ouvrages disponibles à la MIOP :

 Articles et livres en ligne :

Pour aller plus loin (ou à côté), voir aussi :

La culture est-elle soluble dans l’ebook ? / Pierre Mounier

Après la communication de Dominique Cardon sur “les sociabilités numériques” puis celle de Thierry Baccino sur “la lecture numérique”, je ne saurais trop vous recommander d’écouter l’intervention de Pierre Mounier*, que nous avons eu le plaisir d’accueillir, le 29 novembre dernier, à la Médiathèque de Miramas. Cette communication a pour titre “La culture est-elle soluble dans l’e-book? Les enjeux de la métamorphose du livre à l’ère numérique”.

En voici le contenu synthétique :

“Presque 600 ans après l’invention de l’imprimerie, le livre connaît une nouvelle révolution technologique en se dématérialisant au sein des réseaux numériques. La montée en puissance des “liseuses” et “tablettes multimédia” annonce un tournant majeur dans l’histoire du livre. L’horizon est aujourd’hui un peu obscurci par, d’un côté les slogans marketing qui mettent en avant les avantages pratiques des nouvelles machines, et de l’autre les crispations luddites autour de la “sensualité du livre” et de l’“odeur du papier”. Pourtant, cette métamorphose du livre numérique porte d’autres enjeux, éminemment politiques. Car si le livre est un produit marchand, fruit d’une industrie spécialisée, il est aussi, et peut-être d’abord un vecteur privilégié de partage des savoirs et de l’expression artistique ; en un mot de la culture. Cette tension de l’économie et de la culture, cristallisée sous le terme problématique d’“industrie culturelle” est réactivée à l’occasion du passage du livre au numérique. Et c’est bien à la lumière de cette question qu’il faut décrypter tous les débats autour du prix du livre et de son mode de distribution, du “piratage” (ou partage ?) des œuvres, du rôle des acteurs traditionnels (éditeurs, libraires, bibliothèques) mais aussi nouveaux (moteurs de recherche, médias sociaux) de la chaîne du livre, de l’évolution des usages de lecture, et jusqu’aux formats d’encodage des ouvrages.”

…et la restitution audio-visuelle intégrale sur Bambou, avant diffusion sur l’espace professionnel du portail de la MIOP :

*Pierre Mounier est ingénieur d’études à l’EHESS où il anime un séminaire consacré aux humanités numériques avec Marin Dacos. Il est également directeur adjoint du Centre pour l’édition électronique ouverte CLEO/Revues.org.

Il est co-animateur de Blogo-Numericus (le blog du site Homo Numericus, dont il est le fondateur) .

→ Pour aller plus loin (ou à côté), voir aussi :

Prises de conscience

En cette fin d’année, Bambou a sélectionné pour vous 3 conférences TED, 3 communications qui portent sur des sujets très différents (la filtration du web, nos aspirations existentielles, notre rapport aux NTIC) mais qui convoquent un même mouvement, celui de la prise de conscience ; et son corollaire, le libre choix.

Alors que les compagnies du Net s’efforcent d’ajuster leurs services à nos goûts personnels (y compris l’actualité et les résultats de recherche), une dangereuse conséquence, involontaire, émerge : nous nous retrouvons piégés dans une « bulle de filtres » qui ne nous permet plus d’être exposés à ce formidable gisement d’informations et de connaissances susceptible de remettre en question ou d’élargir notre perception du monde. Eli Pariser argumente avec force que cette évolution du Net s’avèrerait, au final, préjudiciable à l’internaute et à la démocratie.

Dans son quartier de la Nouvelle Orléans, Candy Chang, artiste et TED Fellow a transformé une maison abandonnée en un tableau noir géant, en demandant de compléter une question : « Avant de mourir, je veux ___. » Les réponses de ses voisins, surprenantes, poignantes, drôles, sont devenues un miroir inattendu de la communauté.

Alors que nous attendons plus de la technologie, attendons-nous moins les uns des autres ? Sherry Turkle étudie comment nos appareils et nos personnalités online redéfinissent nos interactions et notre façon de communiquer ; et nous enjoint à nous interroger avec sérieux sur les nouvelles manières d’interagir qui s’offrent ainsi à chacun d’entre nous.

Cyber-profs

Alors que la rentrée scolaire approche à grands pas, c’est l’occasion de recommander Cyberprof, un site pédagogique (canadien) qui s’adresse principalement au personnel enseignant, au moyen de documents vidéos visant à soutenir la formation initiale et continue des maîtres. On notera, entre autres ressources, celles portant sur « L’apprentissage ou l’écriture coopératifs », sur « la littératie critique » ou encore sur « l’utilisation du tableau blanc interactif pour la lecture partagée« . 

Autant d’ateliers qui témoignent de la formidable dynamique que les technologies de l’information et de la communication peuvent apporter, tant aux enseignants dans leurs pratiques pédagogiques qu’aux élèves dans leurs processus d’apprentissage.

Les sociabilités numériques par Dominique Cardon

Dans le cadre d’un cycle* de conférences consacrées à la culture numérique, la MIOP a invité le sociologue Dominique Cardon**, pour une communication centrée sur les relations entre les usages des nouvelles technologies et les pratiques culturelles et médiatiques. Cette communication (passionnante !), réalisée en mars 2012 à l’auditorium de la médiathèque de Miramas, a été enregistrée sous forme audio-visuelle, en 2 parties. Bambou vous propose de la visionner dans son intégralité, avant diffusion sur l’espace professionnel du portail de la MIOP.

Les sociabilités numériques (1ère partie) / Dominique Cardon

Les sociabilités numériques (2ème partie) / Dominique Cardon
* Nos 2 prochaines conférences (septembre et novembre 2012):
– « Lecture numérique : réalité augmentée ou diminuée ? » / Thierry Baccino
– « La culture est-elle soluble dans l’ebook ? Les enjeux de la métamorphose du livre à l’ère numérique » / Pierre Mounier
**Dominique Cardon est sociologue au Laboratoire des usages de France Télécom R&D et chercheur associé au Centre d’étude des mouvements sociaux de l’École des Hautes Études en Sciences sociales  (CEMS/EHESS).