RFID en bibliothèque

A l’occasion du récent déploiement de la RFID au sein des médiathèques Istres Ouest Provence, je mets en partage ce document de synthèse, à toutes fins utiles pour celles et ceux qui seraient amenés à piloter ce type de projet.

La RFID à la MIOP, c’est (sur 6 équipements) :

  • 15 automates
  • 15 platines
  • 8 portiques antivol
  • 5 boîte de retours (non RFID)
Site de Grans
  • 1 robot de retour & tri de documents (site de Miramas) + 1 robot de retour & tri de documents en 2024 (site d’Istres)
Boîte de retour RFID de Miramas
Robot de tri en back office de Miramas
  • 3 lecteurs d’inventaire
  • Une assistance en maîtrise d’ouvrage (de la phase projet à sa mise en œuvre) réalisée par la société DoXulting
  • Une prestation d’encodage externalisée, sous-traitée par le fournisseur du marché Bibliotheca (soit 210 000 documents du réseau encodés sur sites ouverts),
  • Une formation intra sur « Les nouvelles postures d’accueil et de médiation » (100 bibliothécaires formés sur tous les sites du réseau)
  • Un réaménagement de l’ensemble des espaces de primo-accueil et de médiation documentaire, en faveur d’une relation plus directe et plus ouverte à l’usager
  • Une communication institutionnelle cross-média (presse locale, réseaux sociaux, sites des villes, panneaux Decaux, supports sucette, affiches cul de bus, flyers, portail MIOP, sms adhérents) déployée sur l’ensemble du territoire intercommunal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :