La chanson érotique

sea, sex and sunDe l’art de faire du buzz dans la profession, me direz-vous ! J’en conviens, mais Bambou ne pouvait passer sous silence ce dernier opus de notre collection de dossiers* numériques, aux contours particulièrement affriolants.

Et ce fut là un sujet d’autant plus utile à documenter et à synthétiser qu’il ne l’était pas jusqu’alors sur la toile, bien que fertile en playlists musicales, palmarès et autres sélections discographiques du même genre, à l’image de celle de nos collègues de la médiathèque de Béziers.

En guise de mise en bouche, le texte introductif de ce truculent dossier :

Parler de sexe dans la chanson française est une vieille tradition. Si le propos était abordé sans détours au début du XXème siècle, il s’est progressivement érodé, policé, ou parfois sublimé au fil du temps. Les textes se sont en quelque sorte assagis, en laissant libre au cours à un langage de plus en plus imagé.

Pourtant, de Fernandel à Yelle, en passant par Colette Renard et Doc Gynéco, la chanson française n’a pas sa langue dans sa poche. Et ainsi, tout au long du XXème siècle, les chansons coquines ont été souvent un reflet de notre société, de son rapport à la sexualité : insouciance de la Belle époque, chansons paillardes et libertines d’avant-guerre, 69 année érotique…

Ce dossier se propose donc d’en rendre compte, sans pudibonderie ni complexe !

Chansons sulfureuses, au vocabulaire explicite, voici le sexe, au sens propre. Le sexe dans le texte et le texte à voix nue. Musique !

 

* voir à ce sujet l’article consacré aux dossiers documentaires de la MIOP, paru dans l’ouvrage « Produire des contenus documentaires en ligne : quelles stratégies pour les bibliothèques ? », Presses de l’ENSSIB, collection La Boite à outils N°30. (Cf. Billet Bambou)

La MIOP recrute un assistant de conservation

Llogo-cartouche MIOPa MIOP recrute (par voie statutaire exclusivement) un assistant de conservation (H/F), appelé à exercer la fonction de responsable de pôle (département Science, Sport, Vie pratique) au sein du réseau* des médiathèques Ouest Provence.

→ voir l’annonce de poste

→ voir la fiche de poste (détaillée)

NB. Les candidatures sont à adresser avant le 28 février 2014

*le poste se situera sur le site d’Istres

+ d’infos :

→ la MIOP en chiffresMédiathèque Istres
→ la MIOP en MAP
→ la MIOP en campagne
l’histoire de la MIOP
→ les billets MIOP de Bambou
→ la Poldoc de la MIOP
→ le portail de la MIOP
→ le catalogue de la MIOP
→ l’organigramme de la MIOP

Un nouveau site Poldoc

AccueilC’est à l’occasion de la journée d’étude* Poldoc du 13 novembre dernier que Bertrand Calenge a annoncé la mise en service du nouveau site Poldoc, restauré de fond en comble (et oui, qui mieux que des poldoqueux patentés pour désherber une telle réserve !) et ainsi pourvu de ces 4 nouvelles rubriques :

  • Documents : cette rubrique peut être alimentée en continu (« Déposez vos documents« ), par tout collègue désireux de partager ses réflexions ou travaux (en cours comme finalisés) conduits au sein de son établissement, quel que soit le profil (Bibliothèque publique, SCD, BDP, centre de documentation…) de ce dernier. La base est interrogeable via un moteur de recherche avancée, qui propose différents filtres et champs de recherche (sujet, type de ressources et de contenus, établissement, date…).
  • Actualités : cette page invite également la profession à publier toute actualité (« Publiez vos actus !« ) portant sur des événements relatifs aux questions de politique documentaire : annonces de colloques ou journées d’étude, parution d’un ouvrage, conclusion d’un accord avec des éditeurs, finalisation d’un projet.
  • Annuaire : il recense les collègues fortement impliqués dans les politiques documentaires, qu’ils en soient les coordinateurs ou les pilotes au niveau de leur établissement, ou qu’ils y contribuent par leurs travaux. Les personnes inscrites (« Inscrivez-vous !« ) dans l’annuaire reçoivent régulièrement une lettre d’information. L’objectif est là de favoriser les échanges et collaborations entre pairs, alors que les fonctions de pilotage de Poldoc se développent dans les bibliothèques pour s’inscrire (enfin !) « en dur » dans l’organigramme des établissements, au delà du seul registre technique et procédural des acquisitions et du désherbage. Cet annuaire pourra sans doute être élargi à d’autres profils, notamment celui des responsables de domaines, afin de mutualiser les pratiques documentaires autour des contenus, dans leurs activités de sélection comme de médiation.
  • Qui sommes-nous ? : le groupe Poldoc est un groupe de recherche bibliothéconomique appliquée aux outils des politiques documentaires. Fondé en 1999, il connaît une nouvelle jeunesse en 2014, en rénovant le site web et en organisantMartine et le groupe Poldoc une journée d’étude. Il s’intéresse aux objectifs et aux configurations de l’offre documentaire des bibliothèques auprès des publics qu’elles servent. Du libre accès aux bouquets de ressources numériques, des magasins patrimoniaux aux bibliothèques numériques, de la gestion logistique à la médiation documentaire, le groupe Poldoc questionne les modalités de cette  proposition, de cet enjeu. Soutenu et hébergé par l’Enssib, ce groupe de pilotage est constitué de 9 personnes, représentatives des différents contextes et fonctions dans lesquels s’exercent les politiques documentaires.

*Écouter les communications orales de la journée d’étude « Quelles politiques documentaires en environnement hybride ? »

Produire des contenus documentaires en ligne

Couverture BAO n° 30Un ouvrage à ne pas manquer ! (en toute objectivité ;)) que ce dernier opus de la Boite à Outils paru ces derniers jours aux Presses de l’ENSSIB, sous le titre « Produire des contenus documentaires en ligne : quelles stratégies pour les bibliothèques ? ».

Dont voici la présentation :

« Les bibliothèques sont confrontées à des nécessités d’exploitation de leurs collections qui ne passent plus seulement par la gestion du stock mais par l’appropriation et la restitution de contenus documentaires. Le plan de l’ouvrage s’articule autour de quatre parties : exploiter les collections ; la curation et la production de contenus ; produire en réseau, et enfin, connaître le contexte juridique et écrire pour le web. Ainsi, le professionnel est devenu médiateur, producteur et éditeur de matières documentaires élaborées. Chaque partie traite aussi des nouvelles compétences relationnelles et techniques à acquérir pour ce faire. Une quinzaine de professionnels abordent ces différents aspects, en s’appuyant sur des réalisations concrètes menées dans les bibliothèques, de lecture publique comme des universités. »

 

Et le sommaire :

PARTIE I – Exploiter les collections et repenser les accès en ligne

1 – Le positionnement stratégique des bibliothèques dans la production de contenus en ligne, quels impacts sur les métiers ?, par Lionel Dujol

2 – Contenus documentaires en ligne : une typologie en huit produits, par Christelle Di Pietro

3 – Sign@l: valoriser les contenus de périodiques en sciences humaines et sociales, par Carole Tilbian

4 – Concevoir une plate-forme d’autoformation à la recherche documentaire : Arbradoc, par Isabelle Breuil

5 – Intégration des fonctionnalités d’OPENCAT au catalogue en ligne de la bibliothèque municipale de Fresnes, par Pierre Bournerie

PARTIE II – Les produits documentaires de synthèse : curation et production

1 – Les dossiers documentaires numériques de la Médiathèque intercommunale Ouest Provence, par Jérôme Pouchol

2 – Les agrégateurs de contenus et la curation à la médiathèque de Bagnolet, par Dominique Macé

3 – Numérisation de masse, métadonnées et bibliothèque numérique : l’exemple de Numelyo à la Bibliothèque municipale de Lyon, par Magali Haettiger

4 – Balises, le webmagazine de la Bibliothèque publique d’information, par Nathalie Nosny

PARTIE III – Produire en co-construction et en réseau

1 – Les réseaux sociaux : le Fonds Trutat de la Bibliothèque municipale de Toulouse sur Flickr, par Jocelyne Deschaux et Patrick Hernebring

2 – Les réseaux sociaux : dis-moi qui tu aimes et je te dirai qui tu es : élaborer une politique de contenus sur Facebook, l’exemple de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, par Magalie Le Gall

3 – Construire un dispositif participatif de production de contenus en musée, par Gonzague Gauthier et Sébastien Magro

4 – Fabriquer des livres numériques : l’expérimentation du Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes, par Bruno Essard-Budaïl

PARTIE IV – Les outils et le droit

1 – Production de contenus en ligne : mises en garde juridiques, par Michèle Battisti

2 – Écrire pour le web, par Isabelle Rouquet

3 – Panorama des outils de production en ligne, par Lionel Dujol

 

Mémento, par Christelle Di Pietro

Nos Tops5 2014

Comme chaque année, les bibliothécaires du réseau des médiathèques Ouest Provence vous proposent, par domaine de spécialité (soit 63 au total), leur sélection des plus sélectes, soit les cinq meilleurs titres acquis tout au long de l’année. Découvrez donc le cru 2014 en consultant les rubriques “Conseils et palmarès” puis “Nos tops 5” (adultes & ados ou enfants) du menu du portail ou en cliquant sur le petit icone du cartouche “Nos conseils” (à destination des adultes-ados) de la page d’accueil.

Avant les fêtes de Noël, c’est là une belle occasion de découvrir les perles de notre catalogue, en complément des nombreuses autres formes de recommandation diffusées sur le site web de la médiathèque :

  • la rubrique “Nos conseils” : des sélections hebdomadaires documentées, toutes disciplines et supports confondus
  • les tables numériques thématiques bi-mensuelles, présentées en page d’accueil du catalogue, sous la forme d’un carrousel
  • les listes bibliographiques, en lien avec l’actualité culturelle, sociale, politique…
  • les sélections plus spécialisées, associées à nos dossiers documentaires numériques ou à nos nouveaux WebZooms
  • une copieuse sitothèque, classée par catégories
  • …et toutes les sélections proposées en direction des enfants, au sein de l’espace jeunesse

WebZoom, le nouveau produit documentaire de la MIOP

La mise en service de la V2 du portail de la MIOP s’accompagne de la sortie d’un nouveau produit documentaire numérique : les WebZooms

 

la page d’accueil des WebZooms

C’est quoi, les WebZooms ?
En complément des dossiers documentaires, produits par les responsables documentaires du réseau Ouest Provence, les WebZooms offrent une forme éditoriale plus allégée, construite sur un modèle graphique commun, à l’aide de la plate-forme de microblogging Tumblr. Cette interface web, de type magazine, permet à l’utilisateur d’accéder aisément aux différents médias (dont les réseaux sociaux) et contenus sélectionnés, chacun se rapportant à la thématique choisie.

Pour qui ? Comment ?
Les WebZooms sont produits à la demande de tout adhérent de la Médiathèque Intercommunale Ouest Provence, selon les critères et conditions de service suivants :
– Tous les sujets de la connaissance peuvent être proposés, dès lors que leur niveau de spécialisation permet l’accès à un corpus suffisant d’informations, susceptible d’en assurer la collecte et le traitement synthétique.
– Réservé au grand public, ce service n’a pas pour objet de fournir aux élèves du secondaire ou aux étudiants une prestation dans le cadre de leurs travaux scolaires ou universitaires.
– Un formulaire de demande est accessible en ligne. Son envoi fait l’objet d’un accusé de réception par la médiathèque.
– Le bibliothécaire s’engage à produire et publier le dossier dans un délai maximum de 2 semaines . L’usager est automatiquement averti de la publication du document par l’envoi d’un email.
– Les WebZooms sont intégralement publiés sur le portail de la MIOP, ceux-ci pouvant être librement diffusés sur la toile (licence de libre diffusion CC-BY-NC-SA). Seule est fait mention de l’identité du producteur du dossier (soit le bibliothécaire), et non de son prescripteur (soit l’adhérent).
– Les WebZooms sont présentées en mosaïque, par vignettes, classées dans un ordre anté-chronologique. Un accès est également proposé en regard, sous la forme d’une liste, par ordre alphabétique de titres.
– La mise à jour des dossiers est semestrielle, leur durée d’archivage est de 2 ans minimum.

Le canevas des WebZooms

Un exemple de WebZooms : les rythmes scolaires

Un exemple de WebZooms : les rythmes scolaires

– Les 3 meilleurs sites sur la question
– Les 2 blogs à retenir
– Les 2 pages Facebook à consulter
– Les 2 univers Scoop it : pour rester toujours informé sur le sujet
– L’info sur Twitter
– Les 2 plus beaux tableaux d’images sur Pinterest
– Les 2 meilleures applications pour tablettes & smartphones
– Une sélection des documents du catalogue de la MIOP
– La bonne adresse près de chez vous
– Le bon forum sur le sujet

Le nouveau site web de la MIOP

La page d'accueil du portail

La page d’accueil du portail

A l’occasion de cette rentrée 2014, le portail de la MIOP fait peau neuve avec une interface entièrement refondue, à la fois enrichie en contenus et services et graphiquement plus colorée et dynamique, grâce notamment à l’introduction de 9 blocs image* en page d’accueil et à l’utilisation d’animations en jQuery à divers endroits du site.

La structure d’ensemble du portail a ainsi été modifiée, dans l’objectif principal d’améliorer l’ergonomie et l’intuitivité d’accès aux contenus et d’en réduire les niveaux de profondeur, conditions d’une exploration maximale de la plateforme par le visiteur. Le nouveau système de navigation du menu participe de cette restructuration, sous les formes suivantes :

le bandeau du portail

  • un positionnement horizontal avec 4 entrées principales accessibles sous le bandeau haut
  • une zone de navigation présente sur toutes les pages du site
  • la combinaison d’une navigation horizontale et verticale
  • une hiérarchisation des sous-menus limitée à 2 niveaux
  • un agencement des rubriques du menu dans l’ordre logique d’utilisation
  • une augmentation du nombre de pages pour favoriser le référencement des contenus du site

De nouvelles options graphiques et fonctionnalités d’accès sont également apportées :

  • couleur : un système chromatique à dominance claire avec un fond gris (fixe), une prédominance de rouge (bandeau, cartouches) et des animations visuelles majoritairement constituées de photos (diaporama, vignettes, action culturelle…)Cartouche
  • blocs : un espacement favorisant la lisibilité de chaque élément ainsi qu’un signalement graphique (libellés sur fond rouge) commun
  • des éléments récurrents (icones/blocs) à forte valeur d’identification : fils rss, compte adhérent, tumblr, top5…
  • des infos-bulles favorisant la compréhension des titres et cartouches
  • des présentations en accordéon pour favoriser la lecture des informations (organigramme, chiffres clés, présentation des services, webZooms…)RSS
  • une fonctionnalité de syndication proposée sur chaque bloc de la page d’accueil
  • la possibilité d’exporter des contenus, à des fins d’échange ou de partage, à l’entrée de chaque ressource icones partage
  • les suggestions d’achat mises en regard des chartes documentaires
  • un système d’identification unique (SSO : Single Sign On), permettant d’accéder à l’ensemble des ressources électroniques sans devoir saisir à plusieurs reprises son identifiant et mot de passe

Et bien sûr de nouveaux contenus et services :

  • la page consacrée l’action culturelle du réseau, complétée de son blog
  • un nouveau type de dossiers web, produits à la demande : les webZooms
  • l’organigramme et les chiffres clés de la MIOP
  • toutes nos conférences sur le numérique en vidéo (Espace professionnel)

    le widget de l’action culturelle

    La page d’accueil des WebZooms

*Descriptif des 9 blocs image :

  • Actualités : un accès aux billets et informations relatifs à l’actualité du réseau de la MIOPlogo compte adhérent
  • Rechercher : un accès au catalogue Koha et au compte adhérent
  • Diaporama : une sélection hebdomadaire des nouveautés du catalogue les + attendues par le public
  • Action culturelle : un accès à toutes les actions culturelles de la MIOP, y compris à son blog
  • Espace Jeunesse : un accès à la plateforme numérique du département Jeunesse de la MIOP
  • Conseils : des recommandations documentées, produites par les bibliothécaires de la MIOP, sur un rythme bi-mensuel
  • Dossiers & WebZooms : des produits documentaires réalisés par les responsables des collections du réseau
  • Ressources en ligne : une visibilité accrue (en plus de leur accès par le menu) sur des ressources à distance en développement continu
  • Nuage de tags : accès fédéré aux contenus documentaires (conseils, tops5, dossiers, sitothèque) du portail

En projet pour le 1er trimestre 2015 :

  • une interface intégralement « Responsive web design », soit capable de s’adapter à la volée à la taille de l’écran du terminal utilisé pour le consulter, que ce soit depuis un ordinateur de bureau, une tablette, un smartphone ou une télévision connectée.
  • un portail fédéré : installation du logiciel Bokeh (janvier 2015), permettant d’unifier la recherche sur l’intégralité des contenus du site et du catalogue
  • une présence numérique de la MIOP sur les principaux réseaux sociaux : Facebook, Pinterest et Twitter
  • de nouveaux contenus :
    • une plateforme numérique consacrée à la santé
    • les playlists musicales (vidéo) du département Art, Musique, Cinéma
    • les « P’tits docs » du département Jeunesse
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 321 autres abonnés