La littératie scientifique en médiathèque : collaboration avec l’association Citizen4science

Le 23 décembre dernier, a été publié au Journal officiel la loi relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique.

Ce texte fixe différents principes généraux (rôle et missions, accessibilité, qualifications des bibliothécaires) mais aussi certaines exigences en matière de constitution des collections : vocation patrimoniale, hybridation des supports (physiques et numériques), renouvellement et actualisation de l’offre, vocation encyclopédique, etc.

Arrêtons-nous un moment sur l’article 5 consacré à la question de la pluralité et du pluralisme : Les collections des bibliothèques des collectivités territoriales ou de leurs groupements sont pluralistes et diversifiées. Elles représentent, chacune à son niveau ou dans sa spécialité, la multiplicité des connaissances, des courants d’idées et d’opinions et des productions éditoriales. Elles doivent être exemptes de toutes formes de censure idéologique, politique ou religieuse ou de pressions commerciales.

Ce double principe est intimement lié aux valeurs universalistes et démocratiques de notre société, comme au rôle précieux que jouent les bibliothèques publiques pour accompagner le citoyen dans sa compréhension autonome et critique du savoir et de l’information.  Il détermine ce qui constitue une collection mais d’une certaine manière, il souligne aussi en creux la nécessité de s’interroger sur ce qui n’est pas compris pour autant ; le bibliothécaire devant bien faire des choix dans le développement de la collection. Il doit de ce fait garantir la pluralité des points de vue tout en favorisant l’accès à une information fiable, ​promouvant ainsi la littératie, soit l’aptitude à lire, à comprendre et à utiliser l’information écrite dans la vie quotidienne. C’est là un jeu d’équilibre qui n’a rien d’anodin à l’heure où la crise sanitaire actuelle met en exergue l’influence des réseaux sociaux et de quelques personnalités très médiatisées en faveur du phénomène dit d’infodémie. Un lot important d’informations non-vérifiées a contribué à rendre l’atmosphère encore plus anxiogène, perturbant les messages de prévention. Autant d’effets dévastateurs compte tenu des inégales compétences des individus à accéder, comprendre, évaluer et utiliser l’information en vue de prendre des décisions concernant leur santé (définition de la littératie en santé selon Santé publique France).

Dans ce contexte, et parce que le réseau des médiathèques intercommunales Istres Ouest Provence s’est toujours soucié du développement qualitatif de ses collections par une approche scientifique et un engagement contractuel formels (voir par exemple les chartes documentaires du domaine Science et Santé), une collaboration est née avec l’association Citizen4science, qui a pour objet de créer et faire vivre un lieu de rassemblement citoyen sur le thème de la science en général et des sciences de la vie et de la santé en particulier, qui vise à préserver l’intégrité et l’éthique de la science, et à en promouvoir sa connaissance, sa communication et son utilisation adéquates.

Citizen4Science | HelloAsso

Ce partenariat vise ainsi à :

1) Bénéficier, à titre consultatif, de l’examen critique de nos collections par des experts extérieurs : autorité et qualité des productions scientifiques, réputation-audience des maisons d’édition, niveaux de contenus et d’usage de la collection, amplitude thématique de l’offre, approche interdisciplinaire, sujets en devenir,…

2) Co-réaliser des dossiers documentaires numériques, tel celui-ci, portant sur « Les vaccins : entre mythe et réalité », et qui a servi de support à une conférence dispensée par Pierre Boutin (Docteur en Pharmacie), dans le cadre de l’édition 2021 de la Fête de la science

3) Mettre en place des actions culturelles avec les différents partenaires médico-sociaux du territoire (et au-delà), durant la Fête de la science plus particulièrement.

Cette démarche s’accompagne d’une nouvelle plateforme de service, mise en place depuis peu au sein des Points Ressources Information Santé (PRIS) de la MIOP, espaces documentaires intégrant et conjuguant plusieurs formes et niveaux de service à l’usager autour des questions de santé, en termes d’information, d’orientation et de prévention. Est ainsi proposé, sur chacun des postes publics dédiés aux PRIS du réseau, un accès direct au dispositif Questions-Santé de la Cité de la santé, afin que quiconque puisse par cette voie bénéficier d’une réponse individualisée, fiable et documentée à ses interrogations. Loin de s’apparenter à une consultation médicale en ligne, cette plateforme informationnelle complète l’offre info-documentaire physique et numérique de la MIOP, en servant cette même fin : aider l’usager à devenir un acteur éclairé de sa santé.

Billet rédigé par Patrizio Di Mino, responsable du département Science, Sport, Vie pratique de la MIOP

2 Réponses

  1. […] Le 23 décembre dernier, a été publié au Journal officiel la loi relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique. Ce texte fixe différents principes généraux (rôle et missions, accessibilité, qualifications des bibliothécaires) mais aussi certaines exigences en matière de constitution des collections : vocation patrimoniale, hybridation des supports (physiques et numériques), renouvellement et actualisation de…  […]

  2. […] Le 23 décembre dernier, a été publié au Journal officiel la loi relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique.Ce texte fixe différents principes généraux (rôle et missions, accessibilité, qualifications des bibliothécaires) mais aussi certaines exigences en matière de constitution…  […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :