Le nouveau portail de la MIOP

Ce mardi 14 septembre consacre la mise en service du nouveau portail de la MIOP, dont je présente ici les principales caractéristiques esthétiques et fonctionnelles.

Aperçu de l’image

Les 3 axes directeurs du cahier des charges étaient les suivants : 

  • Un site web adaptatif ou « responsive », soit en capacité de s’adapter aussi bien aux appareils mobiles qu’aux ordinateurs de bureau et ainsi, à toutes tailles et résolutions d’écran. 
  • Une refonte « UX », soit une approche web centrée sur l’utilisateur (ses besoins, pratiques et attentes), en termes principalement d’ergonomie informationnelle = plus d’accessibilité, de fluidité, d’intuitivité et d’efficacité. 
  • Une architecture graphique dite en « flat design » ou design plat, soit un style graphique minimaliste (caractérisé par une série d’aplats de couleurs) mettant l’esthétique au service de la fonctionnalité d’usage.  

Ces orientations ont tout à la fois impacté : 

  • L’interface générale : une présentation des pages en mode « plein écran »  
  • Un « header » (= entête fixe d’un site web) dont la hauteur se réduit en scrollant vers le bas (mode « sticky »), pour ne laisser apparaître que ses 3 principales fonctions (menu, compte adhérent & barre de recherche) 
  • Le menu : des entrées plus explicites et un accès plus aisé aux sous-menus. A noter la nouvelle entrée « De vous à nous » 
  • La barre de recherche : une dimension plus ergonomique pour la saisie de recherche 
  • Le compte adhérent : une présence plus visible avec des services directement associés (oubli mot de passe, contact, préinscription en ligne…)
  • La page d’accueil : une succession de bandeaux horizontaux colorés comme autant d’espaces et de contenus distincts que l’utilisateur est invité à visiter par un défilement vertical au moyen de la souris ou du doigt (un comportement de lecture devenu usuel par l’utilisation des interfaces tactiles). À noter l’intégration de l’artothèque à ce 1er niveau de navigation.  
  • Les images : la qualité visuelle (taille + netteté) est privilégiée, tant pour les visuels de l’action culturelle que pour la présentation des documents du catalogue 
  • Le catalogue : les résultats de recherche sont graphiquement unifiés (soit majoritairement présentés en mode liste) et le contenu des notices sensiblement épuré  
  • Le pied de page : il contient un accès supplémentaire aux infos pratiques des sites du réseau, ainsi que les mentions légales 

A noter que le portail n’est pas totalement finalisé. Quelques pages & services (ex. Patrimoine, dossiers documentaires, contenus Babelio, sitothèque…) vont encore bénéficier d’améliorations graphiques et fonctionnelles durant ces tout prochains jours. 

Cette nouvelle plateforme est principalement le produit d’un co-travail entre le directeur (pour la conception) et le webmestre (pour la réalisation) de la MIOP. Développée et publiée sous Bokeh, elle a bénéficié de l’accompagnement technique de Gladys Cathelain, consultante UX de la société BibLibre.

Les playlists de la MIOP

FireShot Capture 034 - Médiathèque Ouest Provence - http___www.mediathequeouestprovence.fr_Riche d’une importante offre musicale sur support CD (bien qu’en décroissance continue), la MIOP développe, depuis plusieurs années, la possibilité pour ses adhérents d’accéder en ligne, via son portail numérique, à un contenu musical dématérialisé. A ce titre, des abonnements à des ressources numériques sont venus enrichir progressivement les collections : Naxos dans un premier temps, La Philharmonie – Cité de la musique de Paris aujourd’hui. Pour favoriser cette hybridation des médias et lui apporter la meilleure visibilité possible au sein du catalogue en réseau, les données numériques de La Philharmonie sont en partie moissonnées (près de 10 000 entrées) par le moteur d’indexation et de recherche intégrée du CMS Bokeh.
En complément de ce dispositif, il nous a paru important et profitable d’investir le champ du web et plus particulièrement celui de la plateforme de diffusion musicale YouTube, en proposant des sélections musicales régulières (réalisées par les responsables des différents domaines musicaux du réseau), sous la forme de playlists vidéos, accessibles sur une page spécifique du portail de la MIOP.
Les objectifs que nous nous sommes donnés sont multiples, tels que, en synthèse :
– Offrir aux visiteurs du portail un espace dynamique dédié à une offre musicale et scénique dématérialisée.
– Enrichir notre offre musicale présente au catalogue, par des sélections de vidéos de concerts et de clips.
– Compléter la représentation de l’ensemble des genres musicaux par un contenu « pure player » qui, par définition, s’affranchit des chaînes classiques de l’édition et de la commercialisation (et, de ce fait, échappe à notre circuit d’acquisitions).
– Mettre à l’honneur la scène musicale locale et sa création
– Apporter un supplément pédagogique à l’attention des usagers pratiquant une activité musicale.
– Développer notre politique documentaire dans le sens d’une plus grande hybridation de l’offre et d’une meilleure adéquation aux besoins et aux usages.

Cinq playlists répondant à ces différents objectifs sont élaborées par les responsables documentaires concernés. Chacun d’eux aura à cœur d’apporter une forte valeur ajoutée en proposant sons et images vidéos qui répondent à des critères de qualité, d’expertise et de découverte.
La plateforme YouTube a été choisie comme ressource privilégiée.

Ce service est accompagné par l’ouverture et l’alimentation régulière d’une chaine Youtube MIOP, diffusant l’ensemble des playlists produites et accessibles par genre musical.

Enfin, nous avons également voulu proposer un éclairage sur les différentes scènes musicales présentes sur notre territoire, ainsi qu’un accès à leurs programmations respectives. De fait, une page spécifique propose le panel des comptes Facebook de ces différentes structures.

………………………..

Plus en détail, voici comment nous avons construit et organisé les contenus des différentes playlists :

I. DES DÉCOUVERTES

Playlist Notre sélection de concerts
Illustration scénique du travail d’un artiste ou d’un groupe représenté dans notre catalogue. Ces playlists sont donc en lien étroit avec notre offre documentaire.

Playlist Notre sélection de clipsFireShot Capture 039 - Playlist_videos - Les pla_ - http___www.mediathequeouestprovence.fr_playlists
La musique portée à l’image ou le clip dans toute sa dimension artistique. Ces playlists présentent des vidéos à forte valeur ajoutée, des créations sonores et visuelles. Même lien étroit à notre catalogue que dans la playlist précédente

Playlist En ligne uniquement !
Cette sélection est l’occasion de faire mettre en valeur quelques belles « pépites » du web, dénichées par les bibliothécaires. Elle rassemble des contenus Pure Player (créations disponibles exclusivement sur Internet), des contenus Digital Only (les artistes qui n’ont pas de distribution physique) ainsi que des artistes non (encore) distribués par notre fournisseur.

II. UN ÉCLAIRAGE SUR LA SCÈNE LOCALE

Playlist Scène locale
Reflet de l’émergence musicale locale. FireShot Capture 035 - Playlist_videos - Les pla_ - http___www.mediathequeouestprovence.fr_playlistsLa contrainte géographique correspond au territoire Istres Ouest Provence, élargi au pourtour de l’Etang de Berre, à la région de la Crau et au pays salonnais.
Ces playlists seront des créations originales issues d’un répertoire professionnel ou semi professionnel. Les bibliothécaires veilleront tout à la fois à garantir un certain équilibre entre les genres musicaux

L’actu chez nous
Liste de liens pointant vers Facebook, ou à défaut sites et blogs, des structures de diffusion musicale du territoire :
Nuits métis ; Usine Istres ; Electrode ; MJC Miramas ; Portail Coucou ; La Grange Miramas…

III. UN CONTENU PÉDAGOGIQUE

Playlist Monde du musicien
Cette playlist est alimentée de vidéos concernant les trois thèmes suivants :
– Techniques et pratiques instrumentalesFireShot Capture 036 - Playlist_videos - Les pla_ - http___www.mediathequeouestprovence.fr_playlists
– Apprentissage d’un instrument
– MAO et technique du son

…qui offrent ces différents types de services & ressources :
– Connaissance et utilisation de matériels nécessaires pour créer et enregistrer sa musique
– Trucs et astuces
– Réparation, entretien etc. du matériel et des instruments d’un musicien

IV. UNE VIDÉO A L’HONNEUR

Cette vidéo, extraite des playlists, est mise en valeur au centre de la page et présente un contenu éditorial : brève présentation et lien pointant vers la notice du catalogue.

V.  UN RUBRIQUAGE PAR GENRES MUSICAUX

La page des Playlists offre la possibilité de consulter par genre l’ensemble des vidéos sélectionnées. Pour cela, plusieurs rubriques sont présentées, qui renvoient chacune vers la chaine YouTube MIOP : Rock ; Electro ; Musique noire ; Chanson ; Jazz ; Musique du monde ; Musique classique.

FireShot Capture 037 - Playlists MIOP - YouTube - YouTube_ - https___www.youtube.com_channel_UC

Un mode contributif

Un développement spécifique de notre portail permet l’alimentation des pages playlists directement à partir de la chaine YouTube MIOP.
Comme il a été dit précédemment, la sélection des vidéos est faite par les responsables de domaines musicaux. Chacun d’entre eux, en fonction de son domaine d’attribution, doit sélectionner des vidéos correspondant aux diverses playlists (concert, clip, scène locale, en ligne uniquement ..) de la plateforme.
Une périodicité mensuelle est actuellement retenue, qui pourra faire l’objet d’une révision au terme d’une année d’expérience et d’un bilan complet d’activité.

Notre outil collaboratif de travail : un tableau qui recense les ressources et propose autant d’onglets que de catégories de playlists.
Pour chaque ressource, une date de publication est prévue, et en correspondance à cette date le genre musical à couvrir.
A partir de cette planification, le bibliothécaire renseigne régulièrement les colonnes Titre, Nom du groupe et Lien de la vidéo sur YouTube. Cette alimentation suit à la fois la logique des rubriques de la chaine YouTube et la représentativité des genres musicaux.
A chaque fin de mois, un référent unique recense les vidéos à publier et insère ces vidéos au sein de chaque playlist spécifique de notre chaine YouTube MIOP.
L’alimentation de la page Playlist du portail se fait alors en temps réel.

Les playlists de la MIOP sont ouvertes depuis le 12 janvier 2018. Nous sommes à présent dans l’attente et l’observation du succès que ce nouveau service va rencontrer auprès de notre public, comme nous l’espérons vivement.

Produire des contenus documentaires en ligne

Couverture BAO n° 30Un ouvrage à ne pas manquer ! (en toute objectivité ;)) que ce dernier opus de la Boite à Outils paru ces derniers jours aux Presses de l’ENSSIB, sous le titre « Produire des contenus documentaires en ligne : quelles stratégies pour les bibliothèques ? ».

Dont voici la présentation :

« Les bibliothèques sont confrontées à des nécessités d’exploitation de leurs collections qui ne passent plus seulement par la gestion du stock mais par l’appropriation et la restitution de contenus documentaires. Le plan de l’ouvrage s’articule autour de quatre parties : exploiter les collections ; la curation et la production de contenus ; produire en réseau, et enfin, connaître le contexte juridique et écrire pour le web. Ainsi, le professionnel est devenu médiateur, producteur et éditeur de matières documentaires élaborées. Chaque partie traite aussi des nouvelles compétences relationnelles et techniques à acquérir pour ce faire. Une quinzaine de professionnels abordent ces différents aspects, en s’appuyant sur des réalisations concrètes menées dans les bibliothèques, de lecture publique comme des universités. »

 

Et le sommaire :

PARTIE I – Exploiter les collections et repenser les accès en ligne

1 – Le positionnement stratégique des bibliothèques dans la production de contenus en ligne, quels impacts sur les métiers ?, par Lionel Dujol

2 – Contenus documentaires en ligne : une typologie en huit produits, par Christelle Di Pietro

3 – Sign@l: valoriser les contenus de périodiques en sciences humaines et sociales, par Carole Tilbian

4 – Concevoir une plate-forme d’autoformation à la recherche documentaire : Arbradoc, par Isabelle Breuil

5 – Intégration des fonctionnalités d’OPENCAT au catalogue en ligne de la bibliothèque municipale de Fresnes, par Pierre Bournerie

PARTIE II – Les produits documentaires de synthèse : curation et production

1 – Les dossiers documentaires numériques de la Médiathèque intercommunale Ouest Provence, par Jérôme Pouchol

2 – Les agrégateurs de contenus et la curation à la médiathèque de Bagnolet, par Dominique Macé

3 – Numérisation de masse, métadonnées et bibliothèque numérique : l’exemple de Numelyo à la Bibliothèque municipale de Lyon, par Magali Haettiger

4 – Balises, le webmagazine de la Bibliothèque publique d’information, par Nathalie Nosny

PARTIE III – Produire en co-construction et en réseau

1 – Les réseaux sociaux : le Fonds Trutat de la Bibliothèque municipale de Toulouse sur Flickr, par Jocelyne Deschaux et Patrick Hernebring

2 – Les réseaux sociaux : dis-moi qui tu aimes et je te dirai qui tu es : élaborer une politique de contenus sur Facebook, l’exemple de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, par Magalie Le Gall

3 – Construire un dispositif participatif de production de contenus en musée, par Gonzague Gauthier et Sébastien Magro

4 – Fabriquer des livres numériques : l’expérimentation du Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes, par Bruno Essard-Budaïl

PARTIE IV – Les outils et le droit

1 – Production de contenus en ligne : mises en garde juridiques, par Michèle Battisti

2 – Écrire pour le web, par Isabelle Rouquet

3 – Panorama des outils de production en ligne, par Lionel Dujol

 

Mémento, par Christelle Di Pietro

Tablettes et liseuses à la MIOP

TabletteA compter de ce mardi 22 avril, la MIOP offre à ses adhérents, sur l’ensemble de ses établissements (soit 8 sites) un nouveau service de prêt de tablettes et de liseuses. Au total, ce sont 22 tablettes (12 IPad + 10 Samesung Galaxy Tab) et 16 liseuses (Sony PRS 2) qui seront ainsi gratuitement mises à disposition des usagers dans les différents pôles du réseau intercommunal.

 

Les objectifs du service :

  • Sensibiliser les usagers de la MIOP à la pratique des nouveaux supports de lecture numérique

  • Offrir l’accès à des contenus numériques (romans, BD, poésie) et applications web spécifiques, sélectionnés par les bibliothécaires

  • Intégrer le support nomade dans les espaces documentaires adultes et enfants, au même titre que les autres supports de lecture

Les conditions d’usage :

  • Les tablettes seront proposées en consultation sur place sur présentation de la carte d’adhérent. Les usagers pourront s’installer où ils le souhaitent dans le pôle d’emprunt et se servir de la tablette pendant une durée maximale de 1H45 (soit la durée journalière de session internet pour un adhérent), en disposant de la connexion wi-fi proposée sur l’ensemble des médiathèque du territoire Ouest Provence.

  • Les liseuses seront proposées :

    • en consultation sur place sur présentation de la carte d’adhérent. Les usagers pourront faire usage de la liseuse pendant une durée d’1H. Les contenus proposés (classiques de la littérature) sont libres de droit.

    • en prêt, auprès des usagers du portage à domicile, à raison d’une liseuse par carte pour une durée de 3 semaines (Projet de service en cours d’élaboration).

voir les chartes (tablettes & liseuses) du service

voir le flyer du service

voir la liste des applications pour enfants

voir notre sélection bibliographique sur les tablettes IPad et Samsung

 

 

La culture est-elle soluble dans l’ebook ? / Pierre Mounier

Après la communication de Dominique Cardon sur “les sociabilités numériques” puis celle de Thierry Baccino sur “la lecture numérique”, je ne saurais trop vous recommander d’écouter l’intervention de Pierre Mounier*, que nous avons eu le plaisir d’accueillir, le 29 novembre dernier, à la Médiathèque de Miramas. Cette communication a pour titre “La culture est-elle soluble dans l’e-book? Les enjeux de la métamorphose du livre à l’ère numérique”.

En voici le contenu synthétique :

“Presque 600 ans après l’invention de l’imprimerie, le livre connaît une nouvelle révolution technologique en se dématérialisant au sein des réseaux numériques. La montée en puissance des “liseuses” et “tablettes multimédia” annonce un tournant majeur dans l’histoire du livre. L’horizon est aujourd’hui un peu obscurci par, d’un côté les slogans marketing qui mettent en avant les avantages pratiques des nouvelles machines, et de l’autre les crispations luddites autour de la “sensualité du livre” et de l’“odeur du papier”. Pourtant, cette métamorphose du livre numérique porte d’autres enjeux, éminemment politiques. Car si le livre est un produit marchand, fruit d’une industrie spécialisée, il est aussi, et peut-être d’abord un vecteur privilégié de partage des savoirs et de l’expression artistique ; en un mot de la culture. Cette tension de l’économie et de la culture, cristallisée sous le terme problématique d’“industrie culturelle” est réactivée à l’occasion du passage du livre au numérique. Et c’est bien à la lumière de cette question qu’il faut décrypter tous les débats autour du prix du livre et de son mode de distribution, du “piratage” (ou partage ?) des œuvres, du rôle des acteurs traditionnels (éditeurs, libraires, bibliothèques) mais aussi nouveaux (moteurs de recherche, médias sociaux) de la chaîne du livre, de l’évolution des usages de lecture, et jusqu’aux formats d’encodage des ouvrages.”

…et la restitution audio-visuelle intégrale sur Bambou, avant diffusion sur l’espace professionnel du portail de la MIOP :

*Pierre Mounier est ingénieur d’études à l’EHESS où il anime un séminaire consacré aux humanités numériques avec Marin Dacos. Il est également directeur adjoint du Centre pour l’édition électronique ouverte CLEO/Revues.org.

Il est co-animateur de Blogo-Numericus (le blog du site Homo Numericus, dont il est le fondateur) .

→ Pour aller plus loin (ou à côté), voir aussi :

Tour de France des ateliers web en bibliothèque

Ateliers webOn ne compte plus aujourd’hui les bibliothèques qui proposent à leurs usagers des prestations de formation à Internet, réalisées principalement sous la forme d’ateliers et destinées à tous types d’usages et de publics.je cuisine sur le web

On peut se féliciter de ce constat, de la variété et de la vitalité des propositions, comme de la diversité des établissements concernés (bibliothèques municipales, réseaux intercommunaux, BDP, BMVR…).

Alors pour en rendre compte (et vous éviter dans un même temps de “refaire le monde”…), Bambou a dressé un panorama, qui se veut le plus large possible mais non exhaustif, de ce qui se pratique aujourd’hui en bibliothèque en matière d’ateliers internet, exception faite des formations à l’outil informatique (maîtrise de l’ordinateur, Windows…) ou à la bureautique.

ATELIERS

Bibliothèques-Médiathèques

Découvrir internet MIOP, Martigues, Lyon, Vitry-sur-Seine, Nice, Chambéry, Plaine centrale, Perpignan, Marne et Chantereine, Yerres, Nogent-sur-Marne, Vénissieux, Antibes, Valence, Romans-sur-Isère, Rueil-Malmaison, Montreuil, Haguenau, Aurillac, Bourges, Sophia-Antipolis, Gardanne, Villetaneuse, Pau-Pyrénées, Montpellier, Saint-Nazaire, Saint-Étienne, Orléans, Mérignac, Artigues, Val d’Europe, Douarnenez, Marguerite Yourcenar (Paris), Limoges, Longjumeau
Faire ses recherches sur Internet BDP13, BPI, Lyon, MIOP, Toulouse, Wattrelos, Bobigny, Pau-Pyrénées, Vichy, Marne et Chantereine, Vénissieux, Orléans, Antibes, Valence, Chartres, Romans-sur-Isère, Palais-sur-Vienne, Montreuil, Villepinte, Bourges, Sophia-Antipolis, Gardanne, Montpellier, Saint-Nazaire, Orléans, Mérignac, Sélestat, Marguerite Yourcenar (Paris), Roubaix
Google Ferte-Mace, Melun, MIOP, Plaine centrale
Google maps Mérignac
Google earth Mérignac
Google drive Mérignac
Web 2 Toulouse
Web pratique Vénissieux, Lyon, Valence, Chartres
Wikipédia BDP13, Toulouse, Rueil-Malmaison
Créer une adresse électronique BDP13, BPI, Lyon, Toulouse, Vitry-sur-Seine, Nice, Vichy, Vénissieux, Valence, Arles, Palais-sur-Vienne, Haguenau, Perpignan, Gardanne, Montpellier, Saint-Nazaire, Saint-Étienne, Mérignac, Artigues, Marguerite Yourcenar (Paris), Le Chesnay, Limoges, Roubaix
Envoyer une carte de vœux électronique BDP13
Créer un blog BPI, Melun, Lyon, Toulouse, Brest, Vénissieux, Chartres, Romans-sur-Isère, Lorient, Saint-Nazaire, Limoges, Roubaix
Créer un compte Facebook BPI, Ferte-Mace, Melun, Lyon, Toulouse, Chambéry, Plaine centrale, Arles, Romans-sur-Isère, Bègles, Aurillac, Lorient, Saint-Nazaire, Mérignac, Le Chesnay, Genève
Utiliser Twitter BPI, Ferte-Mace, Melun, Lyon, Toulouse, Bègles, Lorient, Saint-Nazaire, Mérignac, Le Chesnay
Utiliser Skype BPI, Chambéry
Mon téléphone et Internet Toulouse
Manipuler les vidéos en ligne et/ou montage vidéo BPI, Romans-sur-Isère, Lorient, Saint-Étienne, Mérignac, Val d’Europe, Le Chesnay, Longjumeau
Écouter et télécharger de la musique sur le web Chambéry, Romans-sur-Isère, Lorient, Montpellier, Mérignac
Manipuler du son BPI
Web radio Vaise, Mauguio-Carnon, Aurillac
Internet créatif Lyon, Lyon, Rueil-Malmaison, Val d’Europe
Découvrir le cinéma numérique Lyon, Sophia-Antipolis
Découvrir la photo numérique Romans-sur-Isère, Lyon, Rueil-Malmaison, Palais-sur-Vienne, Bègles, Lorient, Perpignan, Saint-Étienne, Orléans, Mérignac, Sélestat, Val d’Europe, Le Chesnay, Limoges, Longjumeau, Roubaix
BD numérique Val d’Europe, Colomiers
Découvrir la presse en ligne Lyon, Toulouse
Vendre, acheter, troquer sur le web MIOP, Lyon, Brest, Chartres, Bègles, Mérignac
Créer un bureau de veille personnalisé MIOP, Infothèque, Romans-sur-Isère
Recherche/veille d’emploi/CV BDP13, Lyon, Cergy-Pontoise, Infothèque, Vénissieux, Le Chesnay, Roubaix
E-administration Perpignan, Arles, Romans-sur-Isère, Limoges
Le web en cuisine MIOP, Plaine centrale, Grand-Troyes
Préparer son voyage sur le web MIOP, Chartres, , Romans-sur-Isère
Je fais de la généalogie Romans-sur-Isère, Roubaix
Je joue sur Internet Romans-sur-Isère, Rueil-Malmaison, Bourges, Montpellier, Saint-Étienne, Thau, Le Chesnay, Colomiers
J’organise une fête Romans-sur-Isère
Je co-voiture Romans-sur-Isère
Utiliser une liseuse et/ou tablette Toulouse, Romans-sur-Isère, Aurillac, Lorient, Bourges, Sophia-Antipolis, Saint-Nazaire, Villeubanne, Mérignac, Val d’Europe

En complément :

 les ateliers web de la MIOP

 Un exemple de dispositif pédagogique mis en place à la MIOP avec l’atelier « Découvrir Internet »

Pour aller plus loin :

  • Un stage ad hoc, organisé par Médiat’ Rhône-Alpes (site de Lyon) : « Mettre en place un atelier web en bibliothèque de lecture publique »
  • Un mémoire ENSSIB  : « Les ateliers multimédia à la médiathèque Marguerite Yourcenar (Ville de Paris) : perspectives d’évolutions / Fabienne Le Hein ».

Pour saluer une initiative originale :

Les sociabilités numériques par Dominique Cardon

Dans le cadre d’un cycle* de conférences consacrées à la culture numérique, la MIOP a invité le sociologue Dominique Cardon**, pour une communication centrée sur les relations entre les usages des nouvelles technologies et les pratiques culturelles et médiatiques. Cette communication (passionnante !), réalisée en mars 2012 à l’auditorium de la médiathèque de Miramas, a été enregistrée sous forme audio-visuelle, en 2 parties. Bambou vous propose de la visionner dans son intégralité, avant diffusion sur l’espace professionnel du portail de la MIOP.

Les sociabilités numériques (1ère partie) / Dominique Cardon

Les sociabilités numériques (2ème partie) / Dominique Cardon
* Nos 2 prochaines conférences (septembre et novembre 2012):
– « Lecture numérique : réalité augmentée ou diminuée ? » / Thierry Baccino
– « La culture est-elle soluble dans l’ebook ? Les enjeux de la métamorphose du livre à l’ère numérique » / Pierre Mounier
**Dominique Cardon est sociologue au Laboratoire des usages de France Télécom R&D et chercheur associé au Centre d’étude des mouvements sociaux de l’École des Hautes Études en Sciences sociales  (CEMS/EHESS).

Nos derniers dossiers numériques

Pour rester dans la thématique des vacances,  les bibliothécaires de la MIOP ont réalisé 2 dossiers documentaires numériques, l’un consacré à la pratique de la marche et l’autre aux séjours linguistiques.

→ en raccourci, leurs premières notes introductives :

« Pour apprendre une langue étrangère ou parfaire son niveau, rien ne remplace un séjour linguistique en immersion totale dans un pays étranger. Vous en reviendrez ainsi enrichi culturellement et avec une grande aisance dans la langue apprise.
Toutefois, un séjour à l’étranger se prépare minutieusement.
Quels sont vos objectifs ? Comment trouver la formule qui vous convient le mieux ? Comment choisir vos cours ? Quel hébergement ? Comment financer votre projet ?
Utilisez tous les conseils de ce dossier, choisissez une langue, une école… et partez ! »

………..

« Les loisirs de plein air rencontrent actuellement un large succès. La recherche d’un contact avec la nature et d’un certain dépouillement explique l’engouement pour la randonnée et la promenade qui sont devenues les premières activités pratiquées par les Français en vacances. Dans un monde motorisé à l’extrême, la pratique quotidienne de la marche est de plus en plus préconisée par les médecins comme vecteur de santé et d’entretien. Pour l’homme contemporain, souvent débordé et à bout de souffle, la marche est également une expérience spirituelle et philosophique. Ce dossier  foisonne de conseils et de pistes en tout genre. Vous aurez ainsi toutes les bonnes raisons de prendre à pied les chemins qui s’offrent à vous ! »

Développer la médiation documentaire numérique

Un ouvrage à ne pas manquer ! (en toute objectivité ;)) que ce dernier opus de la Boite à Outils paru ce jour aux Presses de l’ENSSIB, sous une forme totalement inédite (à la fois imprimée et numérique).

Et dont voici le sommaire :

  • Mode d’emploi
    par Xavier Galaup
  • Partie 1. le périmètre de la médiation numérique documentaire 
    • La médiation numérique dans le cadre d’une politique documentaire raisonnée : l’exemple de la MIOP
      par Jérôme Pouchol
    • Définition et enjeux de la médiation numérique documentaire
      par Cécile Gardiès et Isabelle Fabre
    • La médiation numérique et les musées : entre autonomie et prescription
      par Geneviève Vidal
    • Le blog bibliomab, une approche de la médiation documentaire numérique du patrimoine
      par Léo Mabmacien
    • Services de questions-réponses en ligne et médiation documentaire numérique : des outils de médiation documentaire à plusieurs facettes
      par Claire Nguyen
  • Partie 2. Construire son projet de médiation numérique documentaire
    • Définir son projet : 5 grandes étapes
      par Franck Queyraud
    • Construire la médiation documentaire par les publics : les portails thématiques de l’infothèque
      par Véronique Mesguich
    • Scénariser le catalogue et contextualiser la recherche documentaire
      par Bernard Strainchamps
    • Eléments pour une évaluation de la médiation documentaire numérique
      par Xavier Galaup
  • Partie 3. Se former et accompagner les équipes
    • Inclure la médiation documentaire numérique dans le travail d’équipe
      par Didier Desmottes
    • Acquérir une culture numérique et utiliser les outils de la médiation documentaire numérique
      par Thomas Chaimbault
    • Comment lancer et faire fonctionner un blog de bibliothèque ? Quelques pistes concrètes à partir de l’exemple du buboblog
      par Perrine Helly
    • Chermedia, l’agora des bibliothécaires du cher : un outil de lien social et de médiation culturelle et numérique
      par Christine Perrichon
    • Points d’actu ! Une voix singulière
      par Bertrand Calenge
  • Partie 4. Interagir en ligne, produire des contenus, partager
    • Silence on joue ! Le médiateur, les jeux vidéo et les fonds documentaires
      par Julien Devriendt
    • Les coups de coeur 2.0 de la médiathèque de Quimperlé
      par Pascal Thibault
    • Netvibes : la trousse à pharmacie du Scd de Lyon 1
      par Marie-Gabrielle Chautard
    • Un exemple de médiation documentaire numérique autour du centenaire de Jean Carbonnier (1908-2003) : du colloque à l’exposition virtuelle et à la numérisation
      par Noëlle Balley et Sébastien Dalmon
    • Utiliser et intégrer les réseaux sociaux littéraires pour la médiation documentaire numérique des bibliothèques
      par Alexandre Lemaire
    • La médiation dans le catalogue enrichi et participatif du portail de l’astrolabe
      par Philippe Diaz
  • Mémento
    par Xavier Galaup
  • Glossaire
  • Bibliographie
  • Liste des illustrations
  • Liste des auteurs

Notre collection patrimoniale numérique

Le service Ressources et Mémoires est un centre de documentation contemporaine et patrimoniale spécialisé sur le territoire couvrant l’étang de Berre, la Crau et le Golfe de Fos. Les collections sont regroupées à la médiathèque de Miramas. Elles ont aujourd’hui un nouvel espace sur notre portail. D’étoiles en étoiles sur la magnifique carte de Tassin (1634), vous pourrez ainsi découvrir toute la diversité et la richesse des ressources conservées à la médiathèque. Le service vous y est présenté en détail sous forme de dossier numérique. La bibliothèque numérique vous permet de consulter à distance 250 documents numérisés (livres anciens, cartes géographiques, estampes… ). Un diaporama de cartes postales, qui sera enrichi régulièrement, vous plonge dans le Miramas du début du siècle et un agenda vous informe régulièrement des manifestations et animations programmées sur le territoire.

Bonne navigation !

Plus Net l’oral

Parmi d’autres bonnes ressources disponibles en ligne, voici une petite sélection de contenus textes et vidéos susceptibles d’alimenter vos connaissances et réflexions sur le numérique (et consort), en vue des prochains oraux d’assistant de conservation et de bibliothécaire.

… et, cerise sur le gâteau, cette conférence vidéo (en 7 séquences : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7) de Michel Serres sur “Les nouvelles technologies – révolution culturelle et cognitive

la MIOP recrute encore (1 conservateur) !

La MIOP poursuit ses appels à candidature (voir les 3 postes de responsables de pôle annoncés dans le billet précédent), en direction cette-fois ci , d’un conservateur, appelé à exercer la fonction de chef du département Langues et Littérature du réseau des médiathèques Ouest Provence*.

→ voir l’annonce de poste

→ voir la fiche de poste (détaillée)

NB. Les candidatures sont à adresser avant le 15 septembre 2011

*Miramas se situe à 35 mn de Marseille, 40 mn d’Avignon et 20 mn d’Arles

En faveur de la littératie

La maison d’édition canadienne Scholastic, très engagée dans les actions de promotion de la lecture auprès des enfants, parents et enseignants, a diffusé un appel en faveur de la littératie, sous la forme de “Mesures à prendre pour la littératie : ce que vous pouvez faire pour vous assurer que les enfants lisent « tous les jours, pour toujours » !

En complément :
le concept de littératie sur Wikipédia
The 2010 Kids & Family Reading : résultats d’une enquête portant sur la lecture chez les enfants et les parents.
la page Facebook du Scholastic Book Clubs
les sections Literacy and Reading et Information Literacy de l’IFLA

le nouveau visage de la littératie / Abigail Anderson

ce constat d’Howard Rheingold : “La nouvelle fracture numérique n’est pas entre ceux qui peuvent s’offrir les machines et les services et ceux qui ne le peuvent pas, mais entre ceux qui savent les utiliser à leur avantage et ceux qui sont victimes de la surinformation. Ce n’est pas un problème entre ceux qui “possèdent” et les autres, mais entre ceux qui “savent” et les autres”

la littératie au Québec

les logiciels anti-plagiat

Une sélection de logiciels anti-plagiats (utilisés principalement en faculté) réalisée par des enseignants de l’Université de Pau.

Et dont voici le texte introductif :
« Avec l’essor du Web, la production et la diffusion de documents se sont développées de manière exponentielle. La pratique du Copier/Coller se standardise sans pour autant faire référence aux auteurs.
Il existe même des sites payants qui proposent leurs services de rédaction de documents. Ce sont des sites frauduleux qui fournissent des travaux toutes disciplines confondues. Le Copier/Coller devient un jeu d’enfants et les fraudeurs sont nombreux. »

voir en complément cet autre billet (tutoriel) consacré à la question du plagiat

le palmarès 2011 des logiciels libres (et/ou gratuits)

Le site CommentCaMarche a récemment crée un label récompensant les (100) meilleurs logiciels libres** et/ou gratuits*. Ce label est attribué à partir des recommandations de plusieurs centaines de sites de référence (académies, universités, grandes écoles, etc.). Bambou vous relaie le top 20 de ce palmarès en accompagnant chaque sélection d’un tutoriel vidéo :

→ voir l’intégralité du palmarès (Top 100)

…………..

Bambou en profite pour vous proposer une sélection de 3 types de solutions libres principalement utilisées en info-doc :

Les CMS open source (systèmes libres de gestion de contenu, permettant la création et la gestion de sites web dynamiques, en bénéficiant d’un large support communautaire)

Les SIGB open source (Système Intégré de Gestion de Bibliothèque, sous licence libre)

Les GED open source (Gestion Électronique des Documents, sous licence libre) : outil mettant principalement en œuvre des systèmes d’acquisition, de classement, de stockage et d’archivage de documents, pour différents types de fichiers : texte, tableur, image, vidéo, audio etc.


En complément,

voir les livres blancs (Smile) consacrés aux solutions libres CMS et GED

voir les présentations du stage « logiciels libres en bibliothèque »

voir les travaux du groupe de réflexion sur les SIGB libres

%d blogueurs aiment cette page :